L'horloger genevois Hyetis veut rassurer ses investisseurs mécontents

InterviewLe directeur général de la société, Arny Kapshitzer l'assure: la montre Crossbow née d'un financement participatif sera livrée à la fin de l'année, avec un an de retard.

Arny Kapshitzer, le fondateur de Hyetis tente de calmer le jeu.

Arny Kapshitzer, le fondateur de Hyetis tente de calmer le jeu. Image: Olivier Vogelsang

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ils seraient des dizaines à réclamer un remboursement. Des investisseurs de tous horizons qui se sont lancés dans l'aventure Hyetis – «la première et unique smartwatch de fabrication suisse» – pour 1200 dollars via un système de financement participatif. Des passionnés d'horlogerie qui attendaient leur montre connectée Crossbow en décembre 2013. Repoussée une première fois à juin 2014, ils n'ont toujours rien reçu. Au point que certains pensent qu'elle ne verra jamais le jour. Traqué sur Internet par ses investisseurs qui lui demandent des comptes, le fondateur de Hyetis, Arny Kapshitzer – rencontré dans un café de Champel ce lundi – tente de calmer le jeu.

La montre connectée Crossbow verra-t-elle le jour?

Le retard est dû à un partenaire qui a été complètement dépassé (il refuse de livrer son nom). Il a été remplacé en février, et depuis nous avançons. La livraison de la Crossbow est prévue pour la fin de l'année. D'ici-là, nous aurons offert dès l'automne une autre montre, la Red Line, aux quelque 370 personnes qui ont bien voulu nous faire confiance, en guise de dédommagement.

Comprenez-vous que vos investisseurs puissent être inquiets?

Nous n'avons pas su gérer notre communication, et c'est une très grave erreur. Nous n'avons pas assez prêté attention aux messages d'alerte laissés sur les forums et réseaux sociaux nous concernant. Nous avons été probablement trop optimistes.

Que répondez-vous à ceux qui réclament un remboursement?

Ce n'est pas l'idée du financement participatif. Les investisseurs ont fait un pari et doivent accepter d'affronter quelques incertitudes. Quoiqu'il en soit, nous répondons à ces demandes. Une vingtaine de personnes ont déjà été remboursées. Une dizaine d'autres sont en attente. Ça peut prendre quelques semaines. Je pense surtout qu'une grande majorité d'investisseurs nous soutient toujours. Nous continuons d'ailleurs à vendre des Crossbow chaque jour.

Grant Finley, un investisseur particulièrement remonté, parle de porter plainte. Comment réagissez-vous?

Je lui propose plutôt de nous contacter, afin de trouver une solution.

Créé: 04.08.2014, 20h59

Articles en relation

Un horloger genevois suscite l’ire de ses investisseurs

Montre connectée La société carougeoise Hyetis tarde à livrer des montres inédites pourtant promises aux personnes qui ont cru en elle. Plus...

Et si la «smartwatch» tant attendue était genevoise?

Nouvelles technologies Les géants du high-tech planchent sur leur «montre intelligente». Une start-up de la région s'est lancée dans la bataille. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.