Passer au contenu principal

Il transforme le papillon en véritable œuvre d’art

Ron Lahyani est un passionné de lépidoptères. Il les met sous cadre pour leur offrir une vie éternelle. Le concept séduit des boutiques

Une armée de papillons dans un salon. Ailes déployées, derrière leur linceul de verre, les lépidoptères resplendissent. Un turquoise chatoyant, un vert-jaune imitation feuille d’arbre, un brun-beige au gabarit impressionnant – 30 centimètres d’envergure. Ron Lahyani, 28 ans, est passionné depuis petit par les lépidoptères. Près de 200 spécimens dorment d’un sommeil éternel dans un meuble de sa cuisine. Il s’apprête à livrer 30 papillons sous cadre à des boutiques de décoration.

Petit, Ron recyclait de vieilles raquettes de badminton en filets à papillons, remplaçant le cordage par de la moustiquaire. Conseillé par son voisin entomologiste, le jeune passionné avait transformé sa chambre en petit laboratoire. «J’avais des bouquins pour apprendre les noms et les espèces. Et j’allais à la bourse aux insectes.» Pourquoi le papillon? «Parce que c’est très esthétique. J’aime aussi sa diversité – il y a 150 000 espèces, j’ai le temps avant d’en faire le tour — et plus largement, j’aime collectionner.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.