Les trams grincent à Carouge, les TPG graissent

Transports publics genevoisLes sifflements seraient en augmentation depuis deux ans. Les TPG multiplient les études.

Le tram 12 à la rue Ancienne, à Carouge.

Le tram 12 à la rue Ancienne, à Carouge. Image: JFM

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Les trams rendent fous les habitants!» François Velen, bien connu des Carougeois, ne mâche pas ses mots dans son dernier blog. Le citoyen relaie un problème lancinant, la plainte des riverains du tram 12, dont les nuits sont perturbées par les grincements des convois, ne leur laissant que moins de quatre heures de répit. Il n'est pas le seul. Le Parti démocrate-chrétien de Carouge a, le même jour, titré un billet sur le même sujet: «Insupportable, pire que la craie sur le tableau noir...».

Les nuisances seraient particulièrement graves à la rue Ancienne, notent les blogueurs. François Velen, président de l'UDC de Carouge, énumère les problèmes: «La vitesse des compositions trop élevée, des trams non compatibles avec les voies, des conducteurs irrespectueux et qui se «foutent» des grincements à l'entrée et au départ de l'arrêt devant l'Auberge communale...»

Un habitant, Maurice Rorato, a mis en boîte quelques vidéos des nuisances, qu'il a adressées aux autorités. Durant notre conversation, à l'arrêt "Ancienne", pas un tram qui ne couine pas. A 18 heures, il en passe un presque toutes les minutes. «Et vous devriez venir le dimanche, ajoute le Carougeois, c'est pire, car les rails ne sont pas graissés. Les grincements commencent à 5 heures du matin jusqu'à passé une heure le lendemain.»

Les concerts de sifflements ne sont pas l'apanage de Carouge. Chacun peut les entendre au cœur de la ville, à la place Bel-Air. Mais personne n'y habite. La plainte court aussi sur Twitter:

Graisseurs sur les véhicules à l'étude

@TPGeneva, le fil Twitter des TPG, n'y a pas répondu dans l'immédiat. Contacté, le service de presse de la régie convient que «oui, le problème est bien connu de nos services». Les TPG assurent mettre en œuvre diverses mesures pour apaiser cette situation: graissage préventif des rails, vitesse des tramways ralentie à 15 km/h la nuit entre 21h30 et 6h30 depuis le 28 juin 2014 entre les arrêts «Ancienne» et «Armes» direction Plainpalais ainsi qu’entre les arrêts «Marché» et «Ancienne» direction Palettes. «Nous étudions encore d’autres pistes, indique le service de communication de la régie, notamment l'installation de graisseur sur les véhicules. Et nous relayons systématiquement ces problèmes à nos services techniques.»

Un ingénieur suggère aux habitants de déménager

«Les mesures prises par les TPG sont le résultat d'une séance d'information publique organisée par la Mairie de Carouge en mai 2014», rappelle Nicolas Walder. Le conseiller administratif Vert, responsable de la Mobilité à Carouge, estime lui aussi que les trams font trop de bruit. La police municipale a dû installer un radar pour contrôler le respect de la vitesse recommandée. Pour le magistrat, le ralentissement des trams ne doit pas dispenser les TPG d'équiper les voies de coussins antivibratoires. Or ces travaux coûteux sont réalisés au cas par cas faute de moyens.

Maurice Rorato se souvient de cette séance. Il y avait plus de 200 Carougeois très remontés, raconte-t-il. Une émeute a failli se déclencher quand un ingénieur, Martin Koller, spécialiste dans la propagation des bruits dans le sol (bruits solidiens), a suggéré aux gens qui ne supportent pas le bruit de changer l'agencement de leur appartement ou de déménager.

Une affaire de budget

Sur un budget de 408 millions, les TPG consacrent 6,5 millions à l'entretien des voies, des lignes aériennes et des sous-stations électriques. Carouge a exigé que les TPG déposent un projet de loi d'investissement au Conseil d'Etat, mais le magistrat écologiste craint que les priorités ne soient ailleurs. Il n'a pas tort. Les TPG ne semblent pas pressés: «Le projet d'investissement évoqué en mai 2914 à titre d'hypothèse, indique la régie, sera activé en fonction des mesures effectuées, dont l'analyse est en cours.»

Quant aux grincements et autres couinements, les coussins antivibratoires n'y font rien. «Une autre étude va être lancée à ce propos», annoncent les TPG en collaboration avec le Service bruit du Canton (SABRA). Seraient en cause le poids des nouveaux trams, le rayon de courbure de certains virages, la vétusté des voies, la hausse de la fréquence liée au retour de la ligne 18 et le fait que certaines compositions font plus de bruit que d'autres. Cette dernière accusation est réfutée par les TPG. Leur directeur technique, Thierry Wagenknecht, cité au début de janvier par GHI, indiquait que les derniers trams livrés par l'entreprise suisse Stalder sont aussi lourds que les Bombardiers.

«On peut atténuer ce phénomène,jamais l’éradiquer»

Chaque mode de transport a ses inconvénients. Faut-il dès lors s’accommoder des trams chantants? Les TPG ne sont pas loin de le penser. Leur service de presse écrit: «On ne peut pas dire que certains trams sifflent ou grincent et d’autres pas. Le sifflement n’est pas lié uniquement aux tramways. C’est un phénomène inhérent au contact fer contre fer. Le sifflement ou grincement est le résultat d’un phénomène de ripage qui apparaît dans certaines conditions atmosphériques (les crissements se produisent dans des périodes sensibles entre les périodes sèches et humides. La pluie a un effet lubrifiant qui empêche les crissements), de fixation de rails, d’usure des roues des tramways et finalement de conditions d’exploitation vitesse-rayon de courbure. On peut atténuer ce phénomène (par meulage des rails et des bandages pour les maintenir au profil idéal, par graissage) mais jamais l’éradiquer.»

Vos témoignages et vos avis nous intéressent.

(TDG)

Créé: 29.01.2015, 11h13

Chant des trams ou concert à plusieurs voies


Tous les trams ne sont pas aussi expressifs que ce 12 dont les sifflements ont été captés par Maurice Rorato, qui habite depuis sa naissance à la rue Ancienne. «Les sifflements ont augmenté depuis deux ans environ. Jamais auparavant nous n'avions subi de telles nuisances.» Il n'y a pas qu'à Carouge que les trams chantent, comme le prouve cette vidéo saisie le 28 janvier à Bel-Air. (JFM)

Graissage tous les jours

Deux réponses des TPG aux questions que les gens se posent:

Est-il vrai que les Bombardiers détruisent davantage les voies que les autres types de tram ?
Nous menons des études sur l’usure des rails et des bandages. Pour cela, nous avons modélisé les véhicules pour analyser le phénomène. Le résultat de ces études permettra de dire si un type de véhicules est plus agressif qu’un autre. Le poids et le fait que les boggies soient fixés ont leur importance sur l’effet qu’un véhicule peut avoir sur l’usure de l’infrastructure. Des études sont là encore en cours.

Quelle est la durée d’efficacité de la graisse utilisée ?
Nous utilisons des graisses biodégradables. La graisse utilisée a démontré son efficacité sur plusieurs heures, voire la journée. Au vu de la fréquence de passage des tramways, dans les périodes sensibles, nous devons intervenir tous les jours. Dans les périodes moins sensibles, une fois par semaine. (JFM)

Une vis à l'origine du dernier déraillement

Une grosse vis dans un aigullage est à l'origine du déraillement du tram 14, le 21 janvier, derrière la basilique Notre-Dame à Cornavin. D'où vient cette vis inopportune? Mystère. Elle a pu tomber d'un bus, note un fin connaisseur de la régie des transports. A cette endroit, seuls les convois des TPG circulent. (JFM)

Articles en relation

Un tram déraille et bloque trois lignes à Cornavin

Fait divers L'accident est survenu peu avant 9h30. Plus...

Le Grand-Saconnex n’aura pas de tram avant 2023

Aménagement La construction de la route des Nations a deux ans de retard. Cela reporte l’extension du tram et la rénovation de la jonction autoroutière. Plus...

L’Ain décide de prendre seul le tram vers Saint-Genis-Pouilly

Transports Le Conseil général de l’Ain a choisi de se passer des financements suisses pour une partie de l’extension du tram 18 sur son territoire Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...