Passer au contenu principal

Des trams contiennent un joint en amiante

Les analyses n’ont pas révélé de toxicité dans l’air. Les véhicules concernés, datant des années 80, seront tous assainis.

Image d'illustration.
Image d'illustration.
Pierre Albouy

Des trams en circulation sur le réseau genevois contiennent une petite pièce en amiante. Les Transports publics genevois (TPG) ont communiqué cette information hier. Les analyses d’une entreprise spécialisée n’ont toutefois pas détecté la présence de fibres amiantées dans l’air, excluant tout danger pour les passagers et les conducteurs des trams concernés. Les 46 véhicules en question vont tous être assainis d’ici à fin mars 2016.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.