Les TPG reportent la livraison de 13 Tango après 2015

Transports publicsLa coïncidence avec la votation de dimanche alimente des rumeurs que la régie publique des transports publics dément.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'entreprise suisse Stadler Rail qui a signé un contrat de 170 millions pour livrer aux TPG 32 trams Tango ne livrera les dernières compositions qu'entre 2016 et 2018. La raison de ce retard ne tient pas, comme les TPG l'ont confirmé au journal Le Temps, aux résultats de la votation de dimanche, qui fait perdre à la régie publique quelque 20 millions de recettes au profit de certaines catégories de passagers. La coïncidence des deux informations fait cependant courir la rumeur.

La régie et le Conseil d'Etat étudient diverses solutions pour combler le trou et proposer au Grand Conseil une loi sur les tarifs qui doit être votée avant la fin juillet. Trois solutions s'ouvrent, la révision presque finalisée du contrat de prestations 2015-2019, la recherche d'économies supplémentaires dans l'exploitation, difficile signale-t-on car le gouvernement a déjà serré la vis, ou une hausse de la subvention des collectivités publiques. Une chose paraît certaine, les trams genevois ne circuleront pas à Bâle. Andreas Büttiker, directeur des Transports publics bâlois, a indiqué par écrit au Temps que les convois genevois sont bidirectionnels, alors que les Bâlois exploitent des rames monodirectionnels.

Les TPG disposent de 19 Tango. Selon Isabel Perreira, citée par le quotidien édité à Genève, le report de la livraison a pour origine le retard pris dans l'extension du réseau TPG. Le parcage de ces 13 trams supplémentaires qui seraient inutilisés représente un coût moindre que la pénalité que la régie devra s'acquitter auprès du constructeur.

C'est bien ce retard qui inquiétait dimanche déjà les élus français. Ils craignent que le succès du référendum ne donne des ailes au MCG pour s'opposer à l'extension prévue des trams vers Annemasse, Saint-Julien, Saint-Genis et Ferney-Voltaire. Le président du Conseil d'Etat , François Longchamp, doit rencontrer le président du Conseil général de la Haute-Savoie cette semaine. Dès dimanche il rassurait les partenaires français à ce sujet.

Stadler Rail vise le marché du CEVA

L'entreprise Stadler est également sur les rangs pour construire les rames du CEVA et du RER genevois. Quelque 40 rames sont nécessaires pour parcourir les 230 kilomètres du futur réseau. Un train étant devisé à près de 10 millions de francs, la commande totale s’élève à 400 millions de francs. Chaque acteur achète des trains en fonction de l’étendue du trajet sur son territoire. Ainsi, les CFF estiment avoir besoin de près de 21 rames pour rouler entre Coppet, la Plaine et jusqu’à Chêne-Bourg. Pour relier Annemasse, Evian et Bellegarde, la Région Rhône-Alpes doit acquérir environ 19 trains.

La commune de Valleiry à quelques kilomètres à l'ouest de Saint-Julien pourrait accueillir une usine du constructeur argovien. «Nous sommes idéalement situés. Ni trop loin ni trop près de Genève», indiquait Marc Favre, président de la Maison de l’économie et du développement. «Un espace de 9,5 ha, raccordé au chemin de fer, c’est extrêmement rare», poursuit l’ancien maire, évincé aux dernières municipales.

Grâce à ses surfaces importantes, quatre fois moins chères qu’à Genève, et au réservoir de main-d’œuvre, moins chère elle aussi, Valleiry se rêve en base arrière de Genève. L’implantation de Stadler entraînerait la création de 350 à 500 emplois à terme. » Evincé de la mairie de sa commune ce printemps, l'ex-édile avait déclaré à la Tribune: «Je vais continuer à me battre pour que ce projet arrive à bon port. » (TDG)

Créé: 20.05.2014, 08h41

Sondage

20 millions manquent aux TPG: que faire en priorité?

Réduire les prestations

 
15.6%

Exiger des économies à la régie

 
56.2%

Augmenter la subvention

 
21.0%

Je ne sais pas

 
7.3%

1585 votes au total


Articles en relation

Un trou de 20 millions par an dans le budget des TPG

Tarifs Suite à l’acceptation de l’initiative «Stop aux hausses des tarifs des transports publics», les billets et abonnements vont baisser. Comment compenser cette perte de recette pour la régie publique? Plus...

Tarifs TPG: grosse déception chez les étudiants

Votations du 18 mai Acceptée pour la seconde fois par le peuple, l’initiative de l’Avivo laisse les jeunes sur le carreau. Réactions. Plus...

Genève refuse de financer les P+R en France et dit oui aux tarifs TPG

Votations du 18 mai Genève dit non aux Gripen et au salaire minimum. L'accès aux soins de base ainsi que l'initiative de la Marche blanche sont acceptés. Résultats et réactions. Plus...

Un CEVA, deux trains?

Choix du matériel Deux constructeurs pourraient fournir les rames du futur RER. Un suisse et un français… Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse: il fera beaucoup plus chaud et sec en 2050
Plus...