Les TPG lancent la vente de billets par SMS samedi

MobilitéLes usagers pourront dès le 1er février acheter leur billet «Tout Genève» grâce à leur téléphone portable. Seule condition: avoir une carte SIM suisse.

Le billet par SMS sera également accessible via l'app TPG

Le billet par SMS sera également accessible via l'app TPG Image: JdW

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un simple SMS au 788 et l'usager obtiendra sur le champ son billet «Tout Genève» valable 60 minutes. Les Transports publics genevois lancent dès le 1er février le billet tant attendu. En tapant tpg1, le voyageur optera pour le plein tarif. L'option tpg2 valide un trajet au prix du demi-tarif. Seul le coût du billet, soit 3 fr. 50 ou 2 fr. 50, sera facturé au client, via son opérateur téléphonique. Ce service est, pour l'instant, uniquement accessible aux détenteurs d'une carte SIM suisse, avec ou sans abonnement.

Les TPG annoncent la possibilité d'acheter son billet via l'application. Un bouton «ticket» formate le SMS de commande. Il ne restera plus qu'à l'envoyer. Autre nouveauté annoncée par la régie, les détenteurs d'abonnement annuel unireso peuvent désormais l'acquérir ou le renouveler en ligne, via le site www.tpg.ch

(TDG)

Créé: 27.01.2014, 18h15

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'accord sur le Brexit divise le gouvernement britannique
Plus...