Passer au contenu principal

La tour des Grottes ploie sous la pression des habitants

Mardi, avant le Municipal de la Ville de Genève, la Coopérative des Grottes a milité pour un projet participatif.

Des gabarits avaient été installés en 2012 pour que les habitants se rendent compte de la hauteur potentielle de la Tour.
Des gabarits avaient été installés en 2012 pour que les habitants se rendent compte de la hauteur potentielle de la Tour.
LAURENT GUIRAUD

Elle aurait dû s’ériger à l’angle des rues des Grottes et Louis-Favre. Huit ans après avoir été imaginée, la tour des Grottes, forte de ses huit étages (selon le projet actuel), a du plomb dans l’aile. Réuni en plénière mardi et mercredi, le Municipal de la Ville de Genève doit décider de son sort. Et se prononcer sur la proposition de Rémy Pagani, conseiller administratif chargé des Constructions et de l’Aménagement, consistant à confier le projet à la Fondation de la Ville de Genève pour le logement social (FVGLS).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.