Torture sur fond de magie noire: 13 et 16 ans de prison

JusticeLa commanditaire et son homme de main sont reconnus coupables de tentative d’assassinat.

La victime et son avocate, Me Daniela Linhares.

La victime et son avocate, Me Daniela Linhares. Image: Patrick Tondeux

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le descriptif des juges est celui d’«un véritable massacre»: quarante-cinq coups de masse, dont sept sur le visage. «On a trouvé des giclures de sang jusqu’au plafond», atteste la présidente du Tribunal criminel, Marine Wyssenbach.

Mardi, les sept juges n’ont accordé aucune circonstance atténuante à la prévenue de 62 ans accusée d’avoir voulu faire assassiner sa belle-sœur, ni à son voisin de 52 ans, auteur de cette agression violente dans un appartement du Lignon en 2016. La première a écopé d’une peine de 13 ans pour instigation à tentative d’assassinat. Son complice, auteur de l’agression au marteau, a quant à lui été condamné à 16 ans de prison pour tentative d’assassinat.

Après trois jours de procès teintés de magie noire et de sorcellerie, le verdict des sept juges suit de près l’accusation du Ministère public. Pour les magistrats, l’implication de la sexagénaire – une femme habitée par la paranoïa, les délires de persécution et la haine de sa belle-sœur – ne fait aucun doute. Leur jugement se base notamment sur les conversations téléphoniques interceptées après les faits avec son homme de main.

Si elle écope d’une peine inférieure à celle de l’auteur de l’agression, c’est notamment parce qu’il n’a pas pu être démontré qu’elle avait dicté le mode de torture de la victime.

À l’autre extrémité du banc des accusés, son ami et voisin n’a pas bronché quand la présidente lui a annoncé sa sanction. Bourreau trahi par son ADN sur les lieux du crime, il s’est «réfugié derrière ses amnésies et la sorcellerie» pour expliquer les coups de marteau et le sel jeté dans les yeux de la victime, comme s’il fallait l’exorciser.

Cette femme suppliciée a eu la vie sauve «uniquement grâce à sa volonté de survie», a ajouté la présidente. Mardi, elle était absente, lors de la lecture du verdict. Mais au premier jour du procès, elle avait pudiquement raconté les séquelles irréversibles de cette agression insensée. Aujourd’hui, son avocate, Me Daniela Linhares, peut le dire en son nom: «Ce verdict est un grand soulagement.»

Créé: 11.06.2019, 18h14

Articles en relation

Elle est jugée pour avoir voulu tuer sa belle-sœur sur fond de magie noire

Justice La victime a survécu à une violente agression chez elle. L’homme qui l’a torturée assure qu’il était «envoûté». Récit d’audience. Plus...

Un «couscous magique» et des doutes au procès des coups de marteau

Tribunal criminel Mercredi, dans l'affaire de la femme torturée au marteau, les avocats de l’agresseur et de la présumée instigatrice ont plaidé l’un contre l’autre. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.