Le top 50 de Shanghai, Yves Flückiger y songe un peu

PalmarèsL'Uni de Genève est proche des 50 meilleures académies, mais son objectif n'est pas exactement de concourir dans cette course.

Yves Flückiger, recteur de l'université: «Nous visons à une amélioration de nos activités d’enseignement, de recherche et de liens avec la Cité. Si cela a un impact sur notre positionnement dans les rankings, tant mieux.»

Yves Flückiger, recteur de l'université: «Nous visons à une amélioration de nos activités d’enseignement, de recherche et de liens avec la Cité. Si cela a un impact sur notre positionnement dans les rankings, tant mieux.»

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'Université de Genève devance celle de Zurich d'un cheveu en 2016 selon le palmarès établi par l'Institut Jiaotong de Shanghai: 30,9 points pour le bout du lac contre 30,7 pour les bords de la Limmat. Pour parvenir au top 50, il faudrait obtenir 32 points; 100 étant la référence, qu'atteint l'université de Harvard depuis la création de ce classement en 2003. Est-ce possible? Voici les réponses d'Yves Flückiger, recteur de l'Université (Ndlr: il a activé son fil Twitter pour l'occasion).

- Comment expliquer que l’UNIGE a gagné des places cette année encore dans le classement de Shanghai?

Il est difficile de répondre avec certitude car tous les indicateurs sont normalisés par rapport au résultat du meilleur. Un peu comme si les résultats du 100m aux JO était donné sous la forme «vous avez couru à 75% de la vitesse de Usain Bolt». Toutefois nous relevons une amélioration de nos scores en Highly Cited researchers (+3.7) et en nombre d’articles publiés dans Nature et Science (+1). Ce serait donc une amélioration de nos performances en terme de publications scientifiques qui expliquerait cette progression.

- Quelle est l’ambition de l'UNIGE - entrer dans le top 50?

L’important est d’être dans le top 200, là où se joue la mobilité des “cerveaux”, mais nous serions évidemment heureux d’appartenir au Top 50. L’Université ne se fixe cependant pas d’objectif dans ce domaine. Nous visons à une amélioration de nos activités d’enseignement, de recherche et de liens avec la Cité. Si cela a un impact sur notre positionnement dans les rankings, tant mieux. Il ne faut toutefois pas se faire d’illusions sur nos capacités à toujours progresser: les universités du Top 20 ont des budgets et des dotations bien supérieurs aux nôtres. Les coupures budgétaires auxquelles l’Université est soumise nous invitent malheureusement à la prudence.

- La médecine et les sciences sociales semblent être moins bien classées que nos collègues suisses. Comment l’expliquez-vous?

Les rankings par domaine pour 2016 n’ont pas encore été publiés. N’ayant pas les données sous-jacentes au classement, il est difficile de répondre. Nous pouvons tout juste émettre quelques hypothèses.

La médecine est un domaine très compétitif et certains chercheurs signent leurs articles sans mentionner l’UNIGE (mais, par exemple, les HUG, puisqu’ils ont une double affiliation). Cela peut péjorer notre score. Nous n’avons pas non plus de prix Nobel dans ce domaine.

En Sciences sociales, beaucoup de nos chercheurs publient en français et ont ainsi un impact moindre en dehors de la francophonie. Mais ce ne sont là que des spéculations. (TDG)

Créé: 16.08.2016, 17h34

Articles en relation

L'Uni de Genève passe devant celle de Zurich

Classement de Shanghai Les universités américaines dominent toujours le classement de Shanghai. Genève est 53e. Zurich 54e. L'EPFZ 19e. Plus...

«La Suisse doit son excellence aux étrangers»

Recherche Pour l’économiste Yves Flückiger, recteur de l’Université de Genève, l’économie suisse perdra beaucoup si le pays est exclu des programmes de recherche universitaires européens. Plus...

Yves Flückiger veut séduire l’Etat et le secteur privé

Université Malgré les difficultés financières du Canton, le nouveau recteur défend son programme bec et ongles: accroître l’autonomie de l’Université, développer les infrastructures, former la relève Plus...

L'Université de Genève, 58e, talonne celle de Zurich, 54e

Classement de Shanghai Genève a progressé de huit places. Avec 29,4 points, elle est encore loin de la référence Harvard 100 points. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Liliane Bettencourt
Plus...