Passer au contenu principal

La Thune du Cœur a joliment engraissé le cochon Jules

La somme de 53'000 francs sera redistribuée à trois associations caritatives.

Au premier plan: Glenn Benoudiz (Café Cornavin) et Anne-Lise Thomas (Partage) entourés de Nicolas Fleury (TDG), Eric Bauer (chef d'orchestre), Frédéric Julliard, rédacteur en chef de la «Julie», Marc Nobs (Partage) et Charles Christophi (le CARÉ).
Au premier plan: Glenn Benoudiz (Café Cornavin) et Anne-Lise Thomas (Partage) entourés de Nicolas Fleury (TDG), Eric Bauer (chef d'orchestre), Frédéric Julliard, rédacteur en chef de la «Julie», Marc Nobs (Partage) et Charles Christophi (le CARÉ).
DR

C’est le plus célèbre cochon de Genève. Et en plus, il parle. Citation: «Franchement, c’est trop, vous m’avez gavé!» Le remerciement s’adresse aux généreux donateurs, à qui il doit son profitable surpoids. Tout bien calculé, ce n’est jamais trop. C’est même un poil moins que l’an dernier. En 2019, la Thune du Cœur, dont notre goret local est depuis toujours le fidèle animal de compagnie, a permis de récolter 55'000 francs. On est à 52'980 francs ce mois de janvier, après une campagne de décembre riche, soutenue, sans être non plus exceptionnelle.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.