Thônex veut mettre fin aux abattages d’arbres

EnvironnementLe Conseil municipal a voté une motion qui réclame davantage d’arbres afin de limiter les îlots de chaleur.

«Il s’agit seulement d’inverser la logique actuelle et de dire que la norme, c’est de ne pas abattre les arbres existants, à moins d’avoir une bonne justification», affirme Bruno da Silva.

«Il s’agit seulement d’inverser la logique actuelle et de dire que la norme, c’est de ne pas abattre les arbres existants, à moins d’avoir une bonne justification», affirme Bruno da Silva. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est un sujet dans l’air du temps sur lequel s’est penché le Conseil municipal de Thônex mardi soir. À la quasi-unanimité, il a adopté une motion visant à limiter au maximum les abattages d’arbres sur le territoire communal et à augmenter les plantations, afin de lutter contre les îlots de chaleur.

Le texte, proposé par le Parti démocrate-chrétien, veut dresser un inventaire du patrimoine arboré et réclame le maintien des arbres existants sur les parcelles faisant l’objet d’une demande d’autorisation de construire. Le cas échéant, la Commune devra émettre un préavis négatif ou s’opposer aux dérogations s’il n’y a pas de compensation complète prévue sur place. Toutefois, il s’agit là, in fine, d’une compétence cantonale et l’État ne tient pas toujours compte des préavis des communes. «Ne plus abattre le moindre arbre est un vœu pieux, admet l’auteur de la motion, le président du Conseil municipal, Bruno da Silva. Il s’agit seulement d’inverser la logique actuelle et de dire que la norme, c’est de ne pas abattre les arbres existants, à moins d’avoir une bonne justification. Il est évident que si l’intérêt public exige l’abattage d’arbres, ce devra être fait. Cela a été le cas récemment avec le projet Clair-Val de la Fondation communale pour le logement, où de nouveaux espaces verts seront créés.» Concernant les projets menés par la Ville de Thônex et sa fondation, la motion exige que chaque arbre abattu soit systématiquement compensé par au moins deux arbres replantés.

Le texte prévoit par ailleurs de mandater une étude sur les îlots de chaleur afin d’adapter le plan directeur communal à cette problématique, et il veut établir un plan quinquennal de plantation d’arbres et de haies et de végétalisation de surfaces minérales.

Quant aux particuliers, il s’agira de les inciter à en faire de même, notamment en étudiant la possibilité d’arboriser des parcelles privées le long des rues et routes, lorsque l’espace public n’est pas assez large pour y permettre des plantations d’arbres. Cela pourrait se faire sur la base d’un cofinancement public. Enfin, le public devrait être sensibilisé au travers d’actions du type «adopte un arbre».

Même le PLR thônésien, d’ordinaire très critique sur les mesures écologiques contraignantes, a voté en bloc pour la motion. «Ce n’est pas pour des raisons électoralistes, précise le chef de groupe Ashwani Singh, car la moitié d’entre nous ne se représente pas. Mais c’est là un sujet concret, avec un réel impact, contrairement à l’interdiction des plastiques à usage unique votée dernièrement par le Conseil municipal.»

Créé: 14.11.2019, 08h02

Articles en relation

Huit peupliers abattus devant la barre du Lignon

Aménagement urbain Aux habitants peinés, des arboristes expliquent que les arbres souffraient d’un champignon les ayant creusés de l’intérieur. Plus...

La solitude de l'élu devant l'abattage des arbres

Le Matin Dimanche Forêt du Flon «sauvée», à Lausanne, polémiques sur l’abattage d’arbres à Genève: face aux politiques, les troncs vénérables sont les nouvelles vaches sacrées de l’urbanisme. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Conseil fédéral contre l'interdiction totale de la pub pour le tabac
Plus...