Un terrain à disposition des jardiniers de demain

AgricultureAu Bouchet, l’association Utopiana propose son jardin pour des expériences potagères ou horticoles.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les jardiniers du futur désireux d’expérimenter de nouvelles méthodes de culture dans un environnement imprégné d’art et de philosophie ont peut-être trouvé leur terre promise. C’est une maison située dans la zone villa proche du Bouchet, où l’on pratique la culture dans tous les sens du terme, et dont le jardin s’offre désormais aux nouvelles expériences potagères ou horticoles.

L’association Utopiana, qui accueille des artistes en résidence, lance un appel à projets sur son petit terrain, qu’elle loue à la Ville de Genève. Elle propose son jardin pour y réaliser des expérimentations et des recherches dans les domaines du jardinage, de l’alimentation, de l’herboristerie, des plantes médicinales ou des méthodes de culture alternatives.

En 2013, Utopiana avait déjà créé – en partenariat notamment avec la Ville, les habitants du quartier de Saint-Jean et les élèves de l’Ecole primaire de Cayla – un jardin potager, «Le pote à Jean», axé sur la permaculture (mode de vie, d’habitat et de culture durables).

Le but de cet appel à projets jardiniers est de créer une interaction entre les travaux des artistes en résidence et les problématiques environnementales. «Nous avons une approche transdisciplinaire, confie Anna Barseghian, directrice artistique d’Utopiana. Nous cherchons à décloisonner les mondes de la culture, de l’environnement, des sciences, etc.»

Les membres du comité sont ainsi issus de divers horizons: art, philosophie, architecture, enseignement, sociologie ou histoire de l’art. Anna Barseghian elle-même est passée de l’architecture à l’art. La maison du Bouchet se veut un «lieu de brassage des visions du monde», où cohabitent les expériences artistiques, sociales, politiques ou philosophiques.

En parallèle, Utopiana lance aussi un appel aux artistes intéressés par les thématiques environnementales. Les candidats ont jusqu’au 30 janvier pour s’annoncer.

Contact et informations: utopiana@utopiana.ch, www.utopiana.ch (TDG)

Créé: 10.01.2016, 18h47

Articles en relation

Quand le jardin se réinvente

Exposition Au Forum Meyrin, le paysagiste Gilles Clément présente sa théorie novatrice: aller le plus possible dans le sens de la nature. Plus...

Le projet de potager urbain aux Tattes repart à zéro

Aménagement Il aura fallu un incendie mortel et l’intervention de deux conseillères fédérales pour réaliser qu’il y a eu un couac dans ce dossier. Plus...

«Pimper» son balcon avec un potager, le nouveau phénomène à la mode

Jardinage Le projet «Pimp your balcony», en français «personnalise ton balcon», propose des cours aux Genevois et Lausannois pour apprendre à créer un potager devant leurs fenêtres. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Sortie du livre 'Sodoma, enquête au coeur du Vatican'
Plus...