Ils tentent de voler une sculpture de 500 kilos

InsoliteDans la nuit de vendredi à samedi, des inconnus ont abimé et partiellement descellé l'oeuvre, installée devant une galerie d'art.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Essayé, pas pu!» L'adage se prête ici bien à la formule. Dans la nuit de vendredi à samedi, des inconnus ont tenté de voler une oeuvre d'art, installée devant la galerie Bel-Air Fine Art, située au bas de la rue de la Corraterie, à Genève.

Mal leur en a pris. Du haut de ses deux mètres, le billet d'un Dollar en bronze de l'artiste français Karl Lagasse, pèse plus de 500 kilos. «Ils ont commencé à le desceller et surtout l'ont visiblement frappé, à l'aide d'un marteau peut-être, pour le faire tomber, explique Julie Gallet, responsable de l'exposition. Le socle est abîmé et on voit clairement les coups portés à la sculpture.»

Estimée à 135'000 francs, selon Charles Wright, collaborateur de la galerie, présent samedi sur les lieux, la pièce est volontairement exposée à l'extérieur. «Sa grande taille et sa texture en bronze interpellent les badauds tout comme sa représentation monétaire, poursuit la jeune femme. Les gens se prennent en selfie devant, cela crée une animation dans la rue.»

Posée il y a une dizaine de jours, la sculpture sera transportée à l'intérieur de la galerie dès lundi. Aucune trace d'effraction n'est à relever dans les locaux. «Ils ne se sont intéressés qu'à cette pièce, poursuit Julie Gallet», déplorant le manque de caméras de surveillance dans les rues. L'heure du délit n'est pas non plus connue. «On l'a découverte ainsi à 9h30 en arrivant et à 18h30 vendredi, elle était encore indemne, précise le collaborateur.» Personne n'a rien vu ni entendu, semble-t-il, ajoute la galeriste. Ce qui n'est pas étonnant puisque nous n'avons pour voisins que des raisons sociales, la rue est déserte la nuit.»

Du côté de la police on confirme le constat. «Il s'agit bien d'une tentative de vol et non de cambriolage, puisque l'objet est situé sur la voie publique», détaille Jean-Claude Cantiello, porte-parole de la police genevoise. (TDG)

Créé: 08.10.2016, 20h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...