Un magistrat jette un seau d’eau sur son collègue

Genève Le PDC Stéphane Geiger a récemment aspergé d’eau Daniel Devaud, qui s’en est plaint auprès du Bureau du Grand Conseil.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

On sait depuis quelques semaines que les tensions sont vives entre certains magistrats titulaires de la Cour des comptes puisque son autorité de surveillance a été interpellée. Mais le dérapage qui a eu lieu il y a quelques jours révèle une animosité inquiétante. Stéphane Geiger a jeté un seau plein d’eau en direction de Daniel Devaud, aspergeant le magistrat ainsi que les documents se trouvant sur son bureau.

L’information a été révélée hier par Le Courrier. Des documents en notre possession confirment la véracité de l’incident. Contacté, Daniel Devaud assure n’avoir eu aucun contact avec des journalistes depuis qu’il a annoncé qu’il ne se représenterait pas à l’élection de la Cour le 4 novembre. Il confirme toutefois que «des incidents se sont produits, y compris mouillés». Et de préciser finalement que «le seau était vert et plein».

Joint un peu plus tard, Stéphane Geiger refuse de commenter l’événement ou son contexte. «Notre règlement stipule que la communication est assurée par le président, explique-t-il. Je me réfère à ce qu’il a dit à ce sujet.»

Ni infirmé ni confirmé

Et qu’en dit-il, Stanislas Zuin, l’actuel président de la Cour des comptes? «Les différends interpersonnels, j’en fais part uniquement au Bureau du Grand Conseil, qui est notre autorité de surveillance.» L’écologiste reconnaît en revanche des incompatibilités personnelles entre magistrats à la Cour.

«J’ai pris des mesures internes depuis mai afin de garantir le bon fonctionnement de l’institution, précise-t-il. Cela n’a pas suffi. Aussi, j’ai interpellé le Bureau du Grand Conseil. Le 30 août, quatre magistrats ont été reçus. Monsieur Devaud a été reçu dans une deuxième séance.» Pour l’heure, le Bureau n’a annoncé aucune mesure.

Elu en septembre 2011

L’épisode du seau d’eau s’inscrit donc dans un contexte conflictuel qui dure depuis des mois. Daniel Devaud a rejoint la Cour des comptes il y a moins d’une année à la faveur d’une élection complémentaire organisée en septembre 2011. Présenté par solidaritéS et porté par l’ensemble de la gauche, il l’avait emporté sur Yves Nidegger, candidat de l’UDC soutenu par l’Entente.

Visiblement, depuis son entrée en fonction, les choses se sont rapidement envenimées. A tel point qu’il a choisi de ne pas participer à l’élection générale du 4 novembre. Son mandat s’achèvera par conséquent le 31 décembre, tout comme celui du PDC Stéphane Geiger, qui atteindra l’âge de la retraite.

Graves accusations

Dans le courrier qu’il a transmis au début de septembre à ses amis politiques pour expliquer son abandon, Daniel Devaud n’a pas invoqué principalement les problèmes relationnels entre magistrats. «Le fonctionnement de la Cour des comptes ne me paraît pas satisfaisant, écrit-il. (…) Je ne suis pas certain de trouver encore les forces nécessaires (…) pour défendre les valeurs précitées.»

Sur ces «dysfonctionnements», on n’en sait guère plus puisque Daniel Devaud ne s’est jamais exprimé sur la question dans les médias. En revanche, dans d’autres courriers que nous avons pu nous procurer, le magistrat prétend que ses collègues mettent aujourd’hui des entraves qui l’empêchent d’exécuter correctement son mandat. Osons ce commentaire: vivement l’élection! (TDG)

Créé: 19.09.2012, 07h24

Articles en relation

Le scénario d’une élection «dépolitisée» de la Cour des comptes se confirme

Genève Le PLR proposera Isabelle Terrier, les Verts Stanislas Zuin, les socialistes François Paychère et l’UDC Yves Nidegger. Plus...

Cour des comptes : Daniel Devaud jette l’éponge

Contrôle de l'Etat Elu l’an dernier, le juge ne se représentera pas lors des élections prévues le 4 novembre prochain Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse: il fera beaucoup plus chaud et sec en 2050
Plus...