Passer au contenu principal

Des tensions internes coûtent deux sièges au PLR

Les candidats libéraux-radicaux ont perdu les élections complémentaires aux exécutifs d’Anières et Bellevue, fiefs historiques de la droite.

«Dans tous les partis il y a des tensions avant les élections» Bertrand Reich, président cantonal du PLR.
«Dans tous les partis il y a des tensions avant les élections» Bertrand Reich, président cantonal du PLR.
Maurane Di Matteo

Ce sont des fiefs PLR. Et pourtant. Dimanche, les communes d’Anières et de Bellevue ont élu deux femmes positionnées à gauche lors des élections complémentaires de leurs Exécutifs. Leurs concurrents libéraux-radicaux ont, eux, obtenu moins de la moitié des voix. Ces échecs s’expliqueraient en partie par des dissensions internes au sein du PLR.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.