Les températures dominicales sèment la zizanie dans les sports de glisse

MétéoLe patin à glace, on oublie. L'hiver est au patinage à roulettes de l'été. Scènes de dérèglement sportif au bord du lac.

Les sports d'hiver se transforment en sports d'été sur le quai du Mont-Blanc. On patine en tombant la doudoune ce dimanche à Genève.

Les sports d'hiver se transforment en sports d'été sur le quai du Mont-Blanc. On patine en tombant la doudoune ce dimanche à Genève. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Loin des stations de ski, du sport urbain en manches courtes, ce dimanche après-midi sur le quai du Mont-Blanc. La saison est pourtant bien la même pour tous. Hiver en montagne comme en plaine.

Sauf que les températures grimpent largement au-dessus des 10 degrés le long des quais, davantage encore dans les zones protégées. Les adeptes du patin en ligne en profitent pour investir leur bitume favori. Sous le soleil, dans un petit vent du sud-ouest qui n'empêche pas leurs figures artistiques entre les cônes de couleur alignés sur le sol. Des champions.

Comme les mangeurs de fondue en plein air sur la terrasse des Bains des Pâquis. Ce podium-ci est autrement plus disputé. Tout le monde veut sa table, sa chaise et son caquelon. Embrouille à l'heure de midi.

Les bancs publics du quai des Bergues, également très courtisés, favorisent une cohabitation plus harmonieuse. Les contemplatifs de 15h ont déjà mangé. Cela se voit, les visages sont détendus, à l'exception de celui de l'automobiliste qui, visiblement, aborde pour la première fois de sa vie cette zone de rencontre, surpeuplée de piétons.

Scène irrésistible. Il décompense au volant, s'excuse, se fait consoler par une mère de famille, avant de continuer sa route à toute petite vitesse en direction de Bel-Air.

À l'autre extrémité du quai, devant l'hôtel qui aime les belles voitures, la locomotion motorisée reprend ses droits. Elle brille sous le soleil. Une marque anglaise, prisée par le joueur de foot suisse chauffant le banc à Liverpool, suscite l'attraction. Son format impressionne autant que le cuir de ses banquettes. Juste à côté, le modèle est italien et le moteur à l'allumage fait vibrer les pavés.

Un dimanche ordinaire sur le quai des Bergues. Cette météo dominicale l'est beaucoup moins. Elle annonce le printemps en lorgnant déjà l'été. Le calendrier dit le contraire: il reste encore quatre bonnes semaines d'existence à cet hiver qui ne sait plus son âge.

Créé: 16.02.2020, 18h24

Articles en relation

Un samedi soir d’hiver animé comme en plein été

Plein air Les rues et places du centre-ville ont connu un pic de fréquentation nocturne ce week-end. Reportage dans la foule transhumante. Plus...

La vendange 2019 a livré une maigre récolte

Viticulture La météo a favorisé la qualité plutôt que la quantité. Mais la situation générale reste difficile pour les viticulteurs. Plus...

La douceur des températures fait bourgeonner les plantes très tôt

Météo Avec un début d’hiver très doux, la nature prend des airs printaniers. La floraison tend à être de plus en plus précoce. Plus...

En station, le ski ne suffit plus

BILAN Les cinq plus grandes sociétés de remontées mécaniques réalisent plus de 90% de leurs revenus en hiver. Dans les stations, un nouveau modèle d’affaires et de gouvernance émerge avec la révolution numérique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Coronavirus et enseignement à la maison
Plus...