Passer au contenu principal

Le téléphérique bat des records pour ses 80?ans

L’installation du Salève est devenue l’un des symboles de la coopération transfrontalière.

200?621 voyageurs en 2011! En quatre-vingts?ans d’existence, jamais le téléphérique du Salève n’avait enregistré une telle fréquentation. «C’est notre record historique», lance Maurice Giacomini, président du Groupement local de coopération transfrontalière (GLCT) qui gère l’infrastructure.

Depuis 1932, les cabines s’élancent du Pas de l’Echelle vers le sommet de la montagne des Genevois. En quatre?minutes, elles parcourent les 665?mètres de dénivelés, survolant l’autoroute, les carrières puis les forêts. «Il fut un temps où l’on faisait le trajet en 3,10 minutes seulement. Mais, arrivés en haut, les gens n’avaient pas eu le temps de prendre de photo», précise Claude Séraphin, directeur d’exploitation.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.