Le taureau a regagné le parc du Muséum

SculptureLa mise au placard de cette statue massive avait suscité la grogne populaire dans le quartier. Sami Kanaan l’a repêchée

A peine de retour dans le parc, l’imposant taureau fait déjà le bonheur des grimpeurs en herbe. GEORGES CABRERA

A peine de retour dans le parc, l’imposant taureau fait déjà le bonheur des grimpeurs en herbe. GEORGES CABRERA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Il est tout beau, nettoyé et trône majestueusement au milieu du parc», se réjouit une retraitée du quartier de Villereuse-Malagnou. Après sa mise à l’ombre dans un dépôt de la voirie, un imposant taureau a récemment regagné les environs du Muséum d’histoire naturelle. Pour la plus grande joie de certains riverains qui avaient énergiquement réclamé le retour de cette statue, pesant plus de dix tonnes.

Sensible au mécontentement ambiant, Sami Kanaan a donc libéré le «regretté» taureau, comme il s’y était engagé cet été. «Nous sommes sensibles à cet attachement sentimental pour des figures animales qui est manifesté par certains. Nous l’avons peut-être sous-estimé», déclarait le maire de Genève dans nos éditions du 8 septembre.

C’est la seconde fois que le magistrat socialiste vole au secours d’une sculpture animalière, suite aux critiques du voisinage. Mais le héron du naturaliste Robert Hainard, lui aussi expédié dans un dépôt municipal, n’est pas encore de retour au vert! Le gracieux oiseau en bronze retrouvera l’air libre dès que sa sécurité sera garantie, promet l’administrateur du Muséum, Pierre-Henri Heizmann: «Une marmotte a déjà été victime de déprédations; comme le héron se dresse sur des pattes très fragiles, nous devons lui trouver un emplacement adéquat, avec beaucoup de passage.»

Notons finalement que le retour du taureau s’inscrit dans une importante métamorphose du parc du Muséum d’histoire naturelle, précise Pierre-Henri Heizmann: «Sa mise à l’ombre a été nécessaire pour mener à bien notre projet de réaménagement. Un espace plus propice à sa dimension que son ancienne affectation a ainsi pu être trouvé. Et d’une manière générale, tous nos animaux sont mieux mis en valeur aujourd’hui.» (TDG)

Créé: 22.02.2015, 19h43

Articles en relation

Le taureau du Muséum fête un retour inattendu

Objet urbain La statue qui trônait devant le Muséum a été enlevée par la Ville il y a un mois. Elle va revenir grâce à la pression populaire. Plus...

Le Taureau du Muséum se fait la malle

Genève Des habitants du quartier de Malagnou sont en colère. La statue de taureau du parc du Muséum d'histoire naturelle a été retirée par les services de la Ville. Plus...

Mystérieuse disparition de mollusques au Muséum

Invertébrés Une collection d'une valeur de 200 000 francs a été amputée de plusieurs centaines de pièces. Plainte pénale a été déposée. Elle vise un ex-employé. Plus...

Le Muséum d'histoire naturelle s'inquiète pour les océans

Biodiversité La Fondation GoodPlanet Suisse tient des conférences publiques à Genève pour mieux cerner le rôle majeur des océans pour l'humanité. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Suisse: il fera beaucoup plus chaud et sec en 2050
Plus...