Le Taureau du Muséum se fait la malle

GenèveDes habitants du quartier de Malagnou sont en colère. La statue de taureau du parc du Muséum d'histoire naturelle a été retirée par les services de la Ville.

La statue de taureau à son emplacement initial, devant l'abattoir.

La statue de taureau à son emplacement initial, devant l'abattoir. Image: Christian Murat

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les riverains du quartier de Malagnou ont eu une drôle de surprise, ce jeudi matin. En lieu et place de la massive statue de taureau qui trônait depuis plusieurs années devant le Muséum d'histoire naturelle, un trou béant. «Je me promenais quand j'ai vu des ouvriers du génie civil retirer la statue, témoigne une riveraine encore sous le choc. C'est scandaleux, ce taureau est une pièce maîtresse du patrimoine genevois.»

Un taureau qui n'en est pas à son premier voyage. Sculpté en 1947 par Luc Jaggi, il a d'abord monté la garde devant l'ancien abattoir genevois, avant de migrer et d'élire domicile dans le parc du Muséum. «Il était parfait sous le grand cèdre, près de la marmotte et du guépard. Les enfants l'adoraient. On m'a dit qu'il serait placé dans un dépôt maintenant», ajoute avec tristesse cette habitante du quartier, qui craint que la bête ne revoie plus jamais la lumière du jour.

«La statue a effectivement été retirée et sera remplacée par une œuvre plus en adéquation avec les autres statues du parc», explique Dominique Wiedmer-Graf, chargée de communication au Département des constructions et de l'aménagement de la Ville. Et d'ajouter que la mise à l'ombre du taureau ne sera que provisoire, le temps qu'un nouvel emplacement lui soit trouvé. Un départ qui s'inscrit également dans le projet de réaménagement du parc du Muséum d'histoire naturelle.

Reste à savoir si la marmotte et le guépard, qui eux appartiennent au Fonds municipal d'art contemporain et demeureront dans le parc, se sentiront en adéquation avec leur prochain compagnon. (TDG)

Créé: 06.03.2014, 22h57

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Français envisagent le référendum d'initiative citoyenne
Plus...