Les syndicats genevois unis contre le harcèlement

Vague #MeTooSuite aux multiples témoignages de gestes et méthodes déplacés de la part d'un syndicaliste à Genève, le milieu a voté une résolution.

Image: Pixabay

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mardi soir, l'association faîtière des syndicats genevois (CGAS) s'est réunie pour son assemblée des délégués. L'un des points à l'ordre du jour a monopolisé les débats pendant plus de deux heures: celui des gestes déplacés d'un syndicaliste genevois dénoncés par une dizaine de femmes, que la «Tribune de Genève» révélait dans son édition du 7 décembre. Une résolution visant à lutter contre ces pratiques a été votée par les membres présents.

Cette dernière met en avant le soutien unanime des syndicats aux femmes qui ont témoigné dans notre article et respecte leur choix de rester anonymes. Ces organismes se déclarent prêts «à les soutenir concrètement et financièrement si elles devaient décider d'autres voies pour faire valoir leur parole au cas où elles ne seraient pas entendues». Les syndicats demandent aussi que les agissements avérés soient sanctionnés et que les victimes soient immédiatement protégées.

Les syndicats genevois s'engagent enfin à organiser un cours obligatoire pour le personnel masculin comme féminin sur l'histoire du mouvement féministe et l'émergence d'un mouvement mondial «contre toutes les manifestations de la violence sexiste».

La commission «femmes» de la CGAS se réunira prochainement pour mettre en place ces mesures et les compléter en cas de besoin. Elle fera part de ses conclusions au comité en janvier 2020.

Développement suit.

Créé: 18.12.2019, 15h42

Articles en relation

Le syndicaliste mis en cause est suspendu de ses fonctions

Vague #metoo L'employeur annonce avoir déclenché une enquête suite aux témoignages d'une dizaine de femmes dénonçant le comportement de son collaborateur. Plus...

Les méthodes douteuses d’un syndicaliste genevois envers les femmes

Vague #MeToo Syndicalistes et employées des ressources humaines dénoncent des gestes déplacés dans le cadre professionnel. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

C'est le week-end: restez chez vous!
Plus...