Une pétition s'oppose aux coupes prévues au Collège

ÉcoleEn raison du refus du parlement d’octroyer de nouveaux postes, le DIP veut supprimer des cours facultatifs. La mesure affaiblirait la formation des élèves, selon les pétitionnaires.

L'option spécifique en langue doit être supprimée. Un «atout» qui demeure pourtant nécessaire sur le marché de l'emploi, soutient l'Union du corps enseignant secondaire.

L'option spécifique en langue doit être supprimée. Un «atout» qui demeure pourtant nécessaire sur le marché de l'emploi, soutient l'Union du corps enseignant secondaire. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mi-janvier, le Département de l’instruction publique (DIP) annonce des économies au Collège. Ces mesures sont présentées comme la conséquence du refus d’une majorité du Grand Conseil – Entente et MCG – de lui octroyer de nouveaux postes. Il en demandait 197, dont 120,5 postes indiqués comme liés à la croissance des effectifs.

Pour absorber cette hausse sans moyens supplémentaires, le DIP prend des mesures pour la rentrée 2020. Sur les options facultatives d’abord: actuellement, chaque collégien doit choisir une option spécifique qui colore sa maturité (économie et droit, latin ou espagnol, entre autres). Ceux qui le souhaitent peuvent rajouter une deuxième option spécifique sous forme d'approfondissement dans une langue. Cette possibilité sera supprimée. Tout comme le sera l’option d’approfondissement de langue qu’on recommande aux élèves de prendre lorsqu’ils font le collège en cursus bilingue.

D’autre part, des cours facultatifs et des activités hors grille horaire disparaîtront. Enfin, le nombre et la durée des sorties scolaires seront revus à la baisse.

Ces économies font bondir l’Union du corps enseignant secondaire genevois. Avec la Fédération des associations de parents d’élèves du postobligatoire (FAPPO), la Conférence universitaire des associations d'étudiant.e.s (CUAE) ainsi que les associations des élèves du secondaire II (SOUPÔ), il a lancé mardi une pétition pour demander le maintien de ces options d’approfondissement. «Nous ne pouvons accepter la décision de dégrader la formation des élèves. Une école «inclusive» se doit d'offrir à tous les élèves, y compris les plus motivés, les moyens de se former à la hauteur de leurs attentes.»

Les pétitionnaires soutiennent que l’approfondissement permet de se perfectionner dans une autre langue étrangère, «un atout qui ouvre l’accès aux programmes de master de certaines filières universitaires, et demeure nécessaire dans un marché de l'emploi compétitif et difficile d’accès».

L'approfondissement, une «genevoiserie» qui n'existe pas ailleurs

Le DIP, lui, rappelle que cette possibilité d’approfondissement est une «genevoiserie» qui n'est pas prévue dans le plan d'étude intercantonal et qui n'existe dans aucun autre canton romand. «En faisant cette mesure d'économie, Genève s'aligne sur les autres cantons suisses, indique Pierre-Antoine Preti, son porte-parole. Cette refonte participe à une réflexion plus vaste sur la carte scolaire et sur une meilleure répartition des options entre les collèges, comme c'est déjà le cas dans la plupart des cantons. Concernant l'apprentissage des langues, il est possible, pour tous les collégiens, de faire une maturité bilingue.»

Cycle d'orientation aussi touché

Il n'y a pas que le Collège qui soit touché par des coupes. Le 28 janvier, le DIP a informé les Cycles d'orientation qu'ils subiraient également des mesures d'économies. Pour permettre la poursuite de l'introduction de la 3eme heure d'éducation physique, le renforcement de l'orientation et l'introduction d'un profil sciences appliquées pour les élèves de la section Langues vivantes et Communication (section de niveau moyen), le volume des cours facultatifs et leur financement diminuera. De plus, le nombre et la durée des sorties scolaires seront également revus à la baisse.

Créé: 05.02.2020, 15h21

Articles en relation

Le Collège frappé par des mesures d'économies

Ecole Des prestations aux élèves seront réduites, notamment les cours à option et les sorties scolaires. Une conséquence du refus de nouveaux postes par le Grand Conseil. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les PV diminuent depuis que les policiers doivent y écrire leur nom
Plus...