Passer au contenu principal

Pour survivre, les casinos étoffent leur offre globale

L’établissement de Saint-Julien construit un hôtel et mise sur la restauration. Celui d’Annemasse va être rénové. Et à Meyrin, on se prépare à exploiter les jeux en ligne.

Ouvert en 2002, le casino de Saint-Julien-en-Genevois va construire un quatre-étoiles sur son site.
Ouvert en 2002, le casino de Saint-Julien-en-Genevois va construire un quatre-étoiles sur son site.
NICOLAS DUPRAZ

Le marché des jeux d’argent n’échappe pas à la concurrence d’internet. Pour assurer leur avenir, trois des quatre casinos du Grand Genève dévoilent leurs plans. Le plus ambitieux concerne, paradoxalement, le plus petit d’entre eux (lire ci-dessous). Ouvert en 2002, le Casino de Saint-Julien-en-Genevois va construire un quatre-étoiles sur son site, dont l’exploitation sera confiée à la chaîne américaine Marriott.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.