Le sulfureux Alexandre Djouhri est mis aux poursuites à Genève

Feuille d'Avis L'intermédiaire franco-algérien au cœur de scandales d'État en France n'a pas payé ses loyers ce printemps.

Alexandre Djouhri est actuellement en résidence surveillée à Londres. Il est propriétaire d'une maison chemin du Mont-Blanc à Chêne-Bougeries et locataire d'un studio, rue de l'Athénée à Genève.

Alexandre Djouhri est actuellement en résidence surveillée à Londres. Il est propriétaire d'une maison chemin du Mont-Blanc à Chêne-Bougeries et locataire d'un studio, rue de l'Athénée à Genève. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans la «Feuille d'Avis officielle de la République et Canton de Genève» du 11 octobre, figure au chapitre des «Avis de poursuites et commandements à payer» le nom d'un intermédiaire sulfureux qui est au cœur de l'affaire des circuits de financement présumé de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

Son nom? Alexandre Djouhri, propriétaire d'une maison à Chêne-Bougeries perquisitionnée en 2015, était également locataire d'un studio dans la rue de l'Athénée à Genève, depuis 1996. Or, selon la «Feuille d'Avis», il n'a pas payé ses loyers entre février et mai dernier et doit une somme de 3000 francs à son bailleur. Alexandre Djouhri a-t-il des soucis d'argent? Ou pense-t-il qu'il ne remettra plus jamais les pieds à Genève?

L'homme d'affaires est sous le coup d'un mandat d'arrêt européen depuis 2017. Sur cette base, il a été interpellé à sa descente d'avion à Londres, car la Suisse n'aurait pas souhaité le faire, selon un article du quotidien «Libération». Depuis, il est assigné à résidence dans la capitale britannique.

Résident genevois et titulaire d'un passeport algérien, il attend à Londres son extradition vers la France. Elle a été ordonnée par le tribunal londonien de Westminster, mais le Parquet national financier français a demandé début novembre à la justice britannique un report de l’audience, prévue en décembre, afin de statuer sur le mandat d’arrêt européen établi contre lui en 2017. Il est poursuivi pour «blanchiment et détournement de fonds publics, mise en place d'un système de corruption généralisée d'agents publics, corruption active, faux et usage de faux».

Dans son livre «Les mallettes de la Républiques» paru en 2011, le journaliste Pierre Péan avait révélé que Monsieur Alexandre, ce proche des principales figures de la droite française et d'industriels de l'Hexagone, avait un passé de petit caïd de banlieue parisienne.

Créé: 22.11.2019, 17h47

Articles en relation

De Sarcelles à Genève, l’incroyable parcours d’un «agent trouble» français

Justice Fils d’immigré, ancien truand, Alexandre Djouhri s’est ouvert toutes les portes du pouvoir dans l’Hexagone. Un livre retrace son ascension dans la zone grise où se mélangent affaires et politique. Plus...

Alexandre Djouhri au cœur des circuits de financements libyens

Mise en examen de Nicolas Sarkozy Le contenu des documents saisis à Genève en 2015, au domicile de l’homme d’affaires franco-algérien, a contribué à éclairer les enquêteurs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Conseil fédéral contre l'interdiction totale de la pub pour le tabac
Plus...