Les passionnés ont bien fait d'attendre l'éclipse jusqu'à la fin

GenèveIls sont venus nombreux à la Perle du Lac pour observer le phénomène. A cause des nuages, l'éclipse n'aura été visible qu'une vingtaine de minutes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Prochain arrêt: Charmilles. Une quarantaine d’élèves de l’école primaire homonyme grimpe dans le bus 11 en direction du jardin botanique. «On ne dérange pas les gens», lance un maître d’école. Sergio, dix ans, affiche un large sourire: «On va voir l’éclipse. Ces derniers jours, on a lu des fiches et regardé un épisode de C’est pas sorcier sur le sujet.»

Ce petit groupe a rendez-vous avec le soleil et la lune. Vendredi matin, entre 9h20 et 11h40, a lieu une éclipse partielle visible depuis Genève. A son maximum, 70% de la lumière solaire va être occultée. «On leur a expliqué comment on fait pour regarder l’éclipse de manière sûre, indique Jan, le maître d’école. Malheureusement, on n’a que trois paires de lunettes de protection. Elles étaient en rupture de stock dans toute la ville. »

Les élèves gagnent la Perle du lac, où la Société astronomique de Genève (SAG) et le Musée d’histoire des sciences ont prévu une séance d’observation. Face au lac, des dizaines de passionnés ont amené leur télescope. «On a commandé 300 lunettes de protection, il faudra se le prêter», prévient le scientifique Gilles Hernot.

Seulement voilà, il se pourrait que de lunettes de protection, élèves, passionnés et simples curieux n’aient pas besoin. «Le vent a poussé les nuages et ces derniers masquent désormais le soleil», constate Eric Maystre de la SAG. A ses côtés, un collègue raconte qu’en 2009, il est allé jusqu’en Chine pour ne rien voir. «Cela fait partie du jeu», renchérit Eric Maystre.

La déception point à l’horizon. Mais pas longtemps. Sergio et ses jeunes camarades improvisent une partie de football sur le gazon de la Perle du lac. Des conversations animées s’engagent entre passionnés et amateurs de l’astronomie.

10h30. L’éclipse est à son maximum. Mais comme elle n’est toujours pas visible depuis la Perle du Lac, les spectateurs la regardent depuis un ordinateur portable ou leur smartphone. A l'image de Finnian, neuf ans, venu avec sa maman, et qui a «loupé l’école ce matin» pour voir l’éclipse et faire un exposé dessus. Plus loin, un groupe d’universitaires joue de la guitare pour «chasser les nuages».« Tous les moyens sont bons», sourit Valentina.

A l’aide de mappemondes et de boules en sagex, les équipes du Musée d’histoire de sciences «expliquent ce qu’on ne peut malheureusement pas voir»: comment se produit une éclipse, ce qu’est un équinoxe ou encore les expériences du savant Galilée. En face, un auditoire nombreux, hétéroclite et attentif, dont René Longet. «Le rendez-vous du soleil avec la lune nous a été caché. Mais on a appris plein de choses», relativise l’ex-maire d’Onex.

Cela devait se finir dans la déception, mais non. 11h15. Un rayon de soleil perce. Une spectatrice s’écrie: «On la voit un petit peu.» Ruée sur les lunettes de protection. Annie Comte est là depuis deux heures. Protégée, elle regarde en direction du soleil: «Si, si, je la vois. C’est magnifique.» «Cela valait la peine de rester jusqu’au bout», sourit Manuel qui est venu exprès d’Annecy avec ses parents. Mais, au fait, que voit-on à travers ses lunettes bizarres ou ses télescopes armées de filtres spéciaux? «Une boule rouge avec un petit bout qui manque, comme un croissant», raconte Luca, huit ans. Prochaine éclipse partielle, le 10 juin 2021. Sans nuages?

Retrouvez le direct de ce vendredi marin sur Twitter ci-dessous:

(TDG)

Créé: 20.03.2015, 14h59

Articles en relation

La Suisse se prépare à suivre l'éclipse dans le ciel ou sur le web

Phénomène L'éclipse solaire est visible en Suisse ce vendredi à partir de 9h15. Plus...

Plus de lunettes à Genève. Nos astuces pour observer l'éclipse

Soleil Selon un blogueur, une simple boîte percée d'un trou minuscule permet de suivre l'événement. Encore moins dangereux: suivre l'évolution sur Internet. Plus...

Les jeunes élèves privés de l’éclipse solaire

Lésions oculaires Demain, la lune masquera une partie du soleil. Un spectacle risqué pour les yeux Plus...

«A Genève, 70% du soleil sera occulté»

Eclipse du 20 mars Vendredi, l'éclipse atteindra son maximum vers 10 h 30. Voici nos conseils pour profiter au mieux de ce spectacle. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Sortie du livre 'Sodoma, enquête au coeur du Vatican'
Plus...