Passer au contenu principal

Suisse Tourisme fête ses 100 ans en mode décentralisé

L’Office national suisse du tourisme, devenu Suisse Tourisme, commémorait mardi à Genève son centenaire.

(photo d'illustration)
(photo d'illustration)
Lucien Fortunati

«Suisse Tourisme est une organisation fédéraliste et nous avons choisi de commémorer nos 100 ans sur un mode fédéraliste. Nous n’avons pas organisé de fête centrale, mais un tour de Suisse, qui nous amène aujourd’hui à Genève.» C’est ainsi que Jean-François Roth, président de Suisse Tourisme, a expliqué mardi à ses hôtes genevois le concept de fête décentralisée choisi par l’organisme de promotion touristique dans le pays.

L’événement s’est déroulé dans le cadre du restaurant du parc des Eaux-Vives (en présence notamment de Pierre Maudet), un écrin très adapté lorsque l’on parle de tourisme. Jean-François Roth y a rappelé quelques grandes étapes de l’histoire de l’Office national suisse du tourisme (ONST), à commencer par sa naissance en 1917, au cœur d’une Europe subissant encore la 1re Guerre mondiale.

Du bon usage des difficultés

L’ancien ministre jurassien en tire une morale: «Les périodes difficiles sont propices au changement et à l’innovation.» Toute ressemblance avec les difficultés actuelles engendrées par le franc fort n’est pas fortuite.

Un peu plus tard, Jürg Schmid, le directeur de Suisse Tourisme, a du reste précisé que si la période du franc fort n’est que temporaire, la Suisse restera malgré tout une destination onéreuse. «Nous ne pouvons progresser qu’en innovant et en améliorant la productivité», en a-t-il conclu.

Dernier orateur, Pierre Maudet a donné sa vision des enjeux présents. Selon le conseiller d’Etat, la Suisse doit parier sur un tourisme durable, orienté sur le numérique et capable d’être généreux, «car c’est cela qui donne envie de revenir».

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.