La succession de Thierry Apothéloz se jouera le 14 octobre

ÉlectionLes Verniolans auront à arbitrer le duel entre le PS et le MCG. Le PDC, lui, hésite encore à se lancer.

L'élection de Thierry Apothéloz au Conseil d'État le 6 mai dernier laisse une place vacante au Conseil administratif de Vernier.

L'élection de Thierry Apothéloz au Conseil d'État le 6 mai dernier laisse une place vacante au Conseil administratif de Vernier. Image: Georges Cabrera

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’élection, le 6 mai, du socialiste Thierry Apothéloz au Conseil d’État nécessite l’organisation d’une élection complémentaire à Vernier pour son remplacement au Conseil administratif. Le Conseil d’État a fixé mercredi la date de ce scrutin au 14 octobre. Plusieurs prétendants se sont déclarés, même si ces candidatures devront encore être validées par des assemblées de leurs partis.

Du côté du Parti socialiste de Vernier, la décision tombera déjà ce jeudi 7 juin. L’assemblée générale de section aura le choix entre les candidatures de deux conseillers municipaux: Martin Staub et Junior Mazolo-Mikunzi. Premier parti de la commune (14 sièges sur 37 au Conseil municipal), le PS fait figure de favori pour cette élection. Et d’autant plus qu’il s’agit de remplacer un socialiste.

Ana Roch pour le MCG

Le Mouvement citoyens genevois (MCG) – deuxième force de la commune, avec dix sièges – n’en a cure et va tenter sa chance. Ce devrait être à la présidente du parti, Ana Roch, de relever le défi. Le seul obstacle qui lui reste à franchir est l’assemblée des délégués qui se déroulera le 16 juin.

Le Parti démocrate-chrétien (PDC) est plus hésitant. «Dans deux ans, nous serons évidemment présents à l’élection générale, mais pour la complémentaire, nous déciderons le 25 juin, lors d’une assemblée générale extraordinaire», explique Christophe Dulex, président du Conseil municipal. Il assure en revanche que, le cas échéant, le PDC a d’excellentes candidatures.

À Céligny aussi

Le scrutin de Vernier ne devrait pas être l’unique élection à se tenir le 14 octobre. Ce jour-là, les citoyens de Céligny auront à choisir un adjoint au maire en raison de la démission de François Pesse. Sauf si l’élection est tacite, parce qu’il n’y a qu’une seule candidature. (TDG)

Créé: 07.06.2018, 10h15

Articles en relation

À Vernier, qui succédera à Thierry Apothéloz?

Élections Le socialiste ayant été élu au Conseil d’État, son siège au Conseil administratif fera l'objet d'une élection complémentaire cet automne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Khashoggi, l'Arabie saoudite et le Yémen
Plus...