Pour ne pas se perdre, les HUG baptisent six bâtiments

La ClusePlus de dix mille Genevois ont participé à la désignation des personnalités retenues, toutes nées il y a plus d'un siècle.

Les hôpitaux universitaires de Genève (cliquez sur l'image pour l'agrandir). Les bâtiments du Centre médical universitaire (CMU) sont placés sous la responsabilité de l'Université.

Les hôpitaux universitaires de Genève (cliquez sur l'image pour l'agrandir). Les bâtiments du Centre médical universitaire (CMU) sont placés sous la responsabilité de l'Université.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Connaissez-vous Lina Stern, Valérie de Gasparin, Louise Morier? Ces trois Genevoises se sont illustrées dans la santé et ont désormais la gloire de voir leur nom associé à un des bâtiments des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Ainsi en a décidé le Conseil d'Etat qui a officialisé la semaine dernière les propositions des HUG.

La raison de ces baptêmes tient à un constat tout simple. Si tout le monde sait localiser la Maternité, l'Hôpital des enfants ou l'Hôpital de Loex, plusieurs bâtiments de La Cluse ne portaient que des lettres (A1, A3, B, C, D, BDL2), une signalétique qui n’aidait pas le public à se repérer.

Les HUG avaient mis au concours une vingtaine de dénominations proposées par Philip Alexander Rieder, historien de la médecine à l'Université de Genève. 10'600 habitants de Genève et de la région ont participé au choix, du 6 au 22 mai dernier. «Une participation qui est allée bien au-delà de nos espérances», note Nicolas de Saussure, responsable des relations avec les médias.

Désormais six bâtiments du site Cluse - Roseraie ont trouvé une nouvelle dénomination:

  • Lina Stern (1878-1969: née en Lettonie, elle fut la première femme professeure à la Faculté de médecine de Genève, avant de poursuivre sa carrière à Moscou),
  • Valérie de Gasparin (1813-1894), fondatrice de la première école laïque d’infirmières à Lausanne, devenue La Source,
  • Louise Morier (1854?-1920?), protectrice des mamans, une des premières femmes nommées à un poste administratif à responsabilité à l’Hôpital cantonal,
  • Jean-Louis Prévost (1790-1850), neurologue et physiologiste à l’origine du défibrillateur,
  • Gustave Julliard (1836-1911), chirurgien à l'origine de la création de la faculté de médecine de Genève et
  • David Klein (1908-1993) Généticien, de 1959 à 1978, il a occupé la première chaire de génétique humaine de Suisse.

Dans cette liste, Louise Morier reste la plus inconnue puisque la notice des HUG ne cite ni sa date de naissance ni sa date de décès. Elle n'a évidemment pas de rubrique sur Wikipedia. Pas plus que Gustave Julliard ou David Klein.

Baptêmes ciblés et baptêmes tirés au sort

Comment les personnalités ont-elles été attribuées au bâtiment. Par décision politique et par hasard, répond Nicolas de Saussure. Le nouveau bâtiment des lits, dont l'inauguration devrait avoir au 1er trimestre 2017, accueillera les nouveaux blocs opératoires: il portera donc le nom du chirurgien Gustave Julliard. Le bâtiment actuel des lits, le plus grand, s'appellera désormais Lina Stern qui a obtenu le meilleur score au scrutin populaire: 1226 suffrages. Enfin le bâtiment d’accueil sera associé au nom du généticien David Klein, compte tenu du développement actuel de cette branche. Les trois autres attributions ont été tirées au sort.

A noter que David Klein est le seul à être né au XXe siècle. Il n'a reçu que 566 suffrages. Le service de presse des HUG dit ne pas avoir connaissance du palmarès complet.

Ces dénominations ont reçu un préavis favorable de la commission cantonale de nomenclature instituée par le règlement sur la désignation des artères et la numérotation des bâtiments. Le RANB ne fixe que deux raisons pour motiver le refus d'un nom: que la personne soit décédée depuis moins de cinq ans et qu'il existe déjà sur le territoire du canton, sauf circonstances particulières, une dénomination identique ou de même consonance. (TDG)

Créé: 24.10.2016, 14h59

Les 20 noms proposés

Les nominés dont l’activité a marqué le domaine de la santé à Genève ont été sélectionnés par Philip Alexander Rieder, historien de la médecine à l’Université de Genève et soumis au vote des Genevois.

Théophile Bonet - Inventeur de l'anatomie pathologique
Pauline Chaponnière - Première femme à siéger au CICR
François Coindet - Membre fondateur de la Société médicale de Genève
Adolphe d’Espine - Titulaire de la première chaire de pédiatrie
Valérie de Gasparin - Fondatrice de la première école laïque d’infirmières
Alcide Jentzer - Gynécologue et homme politique à l'origine de la construction de la Maternité
Gustave Julliard - Chirurgien à l'origine de la création de la Faculté de médecine
Louis Jurine - Chirurgien, créateur d'un Hospice de la Maternité
David Klein - Généticien, créateur du premier institut de génétique médicale
René Koenig - Chirurgien et enseignant, directeur de la Maternité
Daniel Leclerc - Médecin des rois et auteur de l’Histoire de la médecine
Jean-Jacques Manget - L’esprit encyclopédique
Louise Morier - Protectrice des mamans
Georges de Morsier - Brillant neurologue
Louis Odier - Un médecin engagé
Kitty Ponse - Professeure, spécialiste en endocrinologie
Jean-Louis Prévost - A l’origine du défibrillateur
Henriette Saloz-Joudra - Première femme médecin formée à la Faculté de médecine
Lina Stern - Première femme professeure à la Faculté de médecine
Alfred Süss - Directeur de l’Hôpital cantonal à la fin du XIXe siècle

Articles en relation

Genève ne veut plus des hommes politiques dans ses rues

Nomenclature Il a fallu plus d'un an et quatre propositions de la commune de Veyrier pour que le chemin du Trappeur soit accepté. Plus...

L’Etat est passé en force pour nommer une école

La nouvelle école porte le nom d’un ex-fonctionnaire, malgré le préavis négatif de la Commission cantonale de nomenclature. Plus...

La Ville part au combat contre la place «de» Neuve

Noms de rues L’Exécutif déposera un dossier auprès de la Commission cantonale de nomenclature afin de faire supprimer ce «de» impopulaire Plus...

Chêne-Bourg rend hommage au peintre Charles Rollier

Nomenclature Le square situé à la hauteur du 10 rue de Genève se nommera «place du peintre», en hommage à l'artiste de renommée internationale ayant vécu dans la commune. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève des travailleurs du bâtiment
Plus...