Passer au contenu principal

Une start-up genevoise décolle grâce à la messagerie Gmail

Le groupe Gmelius séduit les investisseurs et recrute comme jamais en développant des outils de gestion.

Gmelius SA prévoit de recenser en tout cas 25 collaborateurs d’ici le mois de décembre.
Gmelius SA prévoit de recenser en tout cas 25 collaborateurs d’ici le mois de décembre.
STEEVE IUNCKER-GOMEZ

C’est la jeune pousse qui fait parler d’elle dans les milieux économiques genevois. Celle qui commence à se sentir à l’étroit dans l’immeuble de la Fongit, l’incubateur genevois dédié aux entreprises technologiques et innovantes, à Plan-les-Ouates. La start-up qui a bénéficié au début d’avril d’une levée de fonds à sept chiffres (le montant exact n’est pas communiqué). Gmelius SA, qui employait une demi-douzaine de geeks il y a quelques mois, compte aujourd’hui treize collaborateurs et prévoit d’en recenser en tout cas 25 en décembre.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.