Passer au contenu principal

Pour les spotters genevois, c’est la semaine de l’année

Un sommet onusien attire des visiteurs des quatre coins du monde. Une occasion d’immortaliser des avions rares.

Le vieil Ilyushin 76, un avion-cargo russe construit en 1987, est une curiosité rare pour les spotters genevois.
Le vieil Ilyushin 76, un avion-cargo russe construit en 1987, est une curiosité rare pour les spotters genevois.
Georges Cabrera

Il est d’abord apparu à l’horizon, une lumière blanche au-dessus des arbres. Rapidement, on a vu la fumée. Un rejet noir derrière ses quatre réacteurs, digne des principaux pollueurs du siècle dernier. Puis il y a eu le bruit, strident, autre signe distinctif des gros coucous de jadis. Ses ailes qui tombent de son dos et de son menton, pendant sous le nez, lui donnent un air de pingouin boudeur. Avant d’atterrir, le vieil Ilyushin 76 survole la route de Colovrex et l’espace vert au bout de la piste sur lequel les spotters sont posés.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.