La SPA-Genève lance un faux site d'achat pour promouvoir l'adoption

Animaux de compagnieLa Société Protectrice des Animaux de Genève a ouvert un faux site d’achat d’animaux. L'un des objectifs : dénoncer ce trafic sur internet.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le site «toumimi.com» rappelle celui d’un site d’achat de vêtements en ligne. En première page, différentes rubriques sont disponibles : «Un chaton acheté, un chaton offert», «100% bio», «-50%», ou encore «Destockage hiver».

A première vue, toumimi.com ressemble bel et bien à un site internet d’achat d’animaux de compagnie. Mais lorsque l’on essaie de cliquer sur l’une des rubriques, une bannière rouge s’affiche avec ce slogan : «On n’achète pas l’amour». Signé: la Société Protectrice des Animaux (SPA) de Genève. Car ce faux site est en réalité la toute nouvelle campagne de publicité de l’association genevoise, débutée le 2 juillet dernier. L’objectif? Dénoncer ce phénomène d’achat en ligne. «On veut dire aux gens: au lieu d’acheter un animal sur internet et le payer très cher, ne nous oubliez pas et venez plutôt à la SPA», explique Michèle Mex, présidente de la section de Genève.

Le site s’accompagne également d’environ 200 affiches publicitaires en forme de «teasing». Les premiers panneaux ont déjà été installés en ville et, dans une quinzaine de jour, d’autres viendront s’ajouter, représentant la bannière du site www.toumimi.com.

Ce concept de «teasing» a été choisi par l’agence de communication Euro RSCG, qui s’occupe gratuitement de la réalisation des campagnes de la SPA depuis plusieurs années. «Le sujet s’y prêtait très bien, confie Caroline Trince, en charge du projet. On réussit plus facilement à susciter la curiosité des gens qu’avec une campagne ordinaire.»

Ainsi, les passants intrigués par l’affiche vont se renseigner sur le site internet et pensent pouvoir acheter un chat ou un chien comme des vêtements ou une télévision. «On a repris les codes d’achat sur internet et les personnes se prennent à leur propre jeu», résume Caroline Trince. Mais voilà, pour la SPA de Genève, les animaux ne sont pas de simples produits de consommation et on ne les achète pas sans «amour». «Le teasing» est très créatif. On est vraiment content du concept», estime Michèle Mex, qui espère bien que la campagne ait du succès. (TDG)

Créé: 10.07.2012, 18h16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

En droit suisse, un homme ne peut être violé
Plus...