Passer au contenu principal

Soupe et stars pour la Journée mondiale de l’alimentation

Partage, la banque alimentaire genevoise, descend dans la rue lundi. Le cap des 1000 tonnes de denrées distribuées sera atteint en 2017.

A la place Bel-Air, Me Marc Bonnant sert la soupe pour l'association Partage.
A la place Bel-Air, Me Marc Bonnant sert la soupe pour l'association Partage.
Laurent Guiraud

Maître Bonnant, Joël Dicker, Michel Pont, les joueurs du Servette FC, leur président Didier Fischer et tant d’autres. Par dizaines, des célébrités genevoises descendent dans la rue ce lundi à l’initiative de Partage. Pour la Journée mondiale de l’alimentation, la banque alimentaire genevoise a réuni une brochette de personnalités aux arrêts TPG Bel-Air, Rive et place Neuve. En plein été indien, le choix de la soupe chaude distribuée à la population n’a rien d’incongru. «C'est un symbole: l'hiver approche et il y a aura des milliers de personnes à nourrir, notamment dans les abris PCi», appuie Marc Nobs, directeur de la fondation.

Derrière le vernis de l’opération de communication, Partage rappelle l’actualité de la faim dans notre canton et la nécessité de lutter contre le gaspillage. Elle aide surtout 9400 personnes chaque semaine à Genève par l’intermédiaire de 51 associations caritatives et services sociaux. «En 2016, nous avions sauvé des poubelles 900 tonnes de denrées alimentaires pour les redistribuer. Cette année, nous allons atteindre 1000 tonnes», fait savoir Marc Nobs. Depuis sa création en 2005, Partage a multiplié par quatre les volumes de denrées sauvées du dévaloir.

Point de départ de cette redistribution, les commerces et grandes surfaces qui cèdent leurs invendus à la fondation. «Les supermarchés sont également sensibles à la problématique du gaspillage, soutient Marc Nobs. Nous ne leur faisons absolument pas concurrence. Au contraire, nous leur permettons de diminuer et de revaloriser leurs déchets.»

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.