Petite cuvée pour le Slow Up et pour le premier week-end des Fêtes

Fêtes de Genève 2014La météo et le long week-end du 1er Août ont réduit l’affluence à la manifestation sans voitures, ainsi qu’aux festivités de la rade.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est sous un ciel pluvieux que la 10e édition du Slow Up des Fêtes de Genève a démarré hier matin. De quoi refroidir les ardeurs des amateurs de vélo, trottinette, patins à roulettes et autres moyens de locomotion non motorisés. Du coup, l’affluence s’en est ressentie: «Il y a eu seulement 10 000 participants, estime l’organisateur de la manifestation, Alexandre Afsary, alors que nous avons entre 15 000 et 25 000 personnes les années où il fait beau.»

Heureusement, le temps s’est amélioré dans la journée, attirant plus de monde par la suite. «Le 1er Août, qui tombait un vendredi, y est peut-être aussi pour quelque chose. Sans doute que les gens en ont profité pour partir au soleil. C’est un petit Slow Up, mais bien réussi quand même. Les enfants et les familles sont de plus en plus nombreux.» Un fait a notamment marqué l’esprit des organisateurs: la présence des touristes. «C’est une première, nous avons même vu des groupes de Japonais ou de Chinois, qui avaient loué des vélos et ont participé, accompagnés d’un guide.»

Développements dans nos éditions payantes de lundi.

Créé: 03.08.2014, 11h18

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Nobel de la paix au Premier Ministre éthiopien
Plus...