Passer au contenu principal

«La société a eu un réveil spectaculaire»

Depuis vingt-cinq ans, une association brise les tabous pour offrir une vie affective et sexuelle aux handicapés

Permettre aux personnes handicapées physiques et mentales d’avoir une vie affective et sexuelle: c’est l’objectif de l’association Sexualité et handicaps pluriels (SEHP). Elle fête aujourd’hui ses 25 ans, autant d’années à côtoyer le double tabou du handicap et de la sexualité, questionner les mentalités et lancer des projets novateurs. Le point avec Catherine Agthe Diserens, sexo-pédagogue et présidente de l’association.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.