Passer au contenu principal

Les socialistes lancent onze candidats au National

Le parti a refusé une liste plus compacte et décidé d’avantager les femmes qui seront six en lice.

Image d'illustration.
Image d'illustration.
Keystone

Le PS veut garder ses trois sièges au Conseil national, ainsi que son siège aux États. Réuni à Bernex, il a désigné la sénatrice sortante Liliane Maury Pasquier pour atteindre le second objectif et onze candidats au National pour réussir le premier. Intervenant en «guest star», le conseiller national vaudois Pierre-Yves Maillard résume l’enjeu réel: «Au-delà des calculs électoraux, nous devons défendre devant le pays les principes d’égalité des chances et de liberté.» Face à quelque 250 militants présents, étonnement assez euphoriques, le magistrat vaudois en charge de la santé rappelé le «combat socialiste mené en Suisse depuis les années 90, qui a mis en échec la vague néolibérale et a permis de lutter contre la désagrégation sociale dont profite l’UDC» Il conclut: «Les gens veulent un avenir et nous sommes là pour assurer à chacun sa place dans la société». Succès garanti dans la salle.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.