Le sexisme contre une femme UDC, ça compte?

BisbilleUne vidéo se moque de Céline Amaudruz sur son physique et ses amours supposées. Des humoristes pourtant féministes peinent à défendre l’élue.

La comédienne Claude-Inga Barbey grimée en Céline Amaudruz, dans une vidéo d’humour. DR

La comédienne Claude-Inga Barbey grimée en Céline Amaudruz, dans une vidéo d’humour. DR Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Céline Amaudruz ne décolère pas. La vidéo humoristique «Olé!» réalisée par Claude-Inga Barbey pour «Le Matin Dimanche» tournant l’élue nationale UDC en dérision passe mal. Dans une parodie de la chanson «Dis-moi, Céline» d’Hugues Aufrey, la comédienne genevoise évoque un «beau Camerounais» et «un gentil frontalier» qui n’auraient «pas voulu épouser» l’élue genevoise, ce qui expliquerait son adhésion à l’UDC. «Tu fais peur à tous tes amoureux», chante Claude-Inga Barbey, grimée en Céline Amaudruz tout en plaisantant sur la poitrine de la politicienne («Mais comment tu fais pour avoir les seins aussi fermes?»).

«Deux poids, deux mesures»

«Je comprends que l’on m’attaque sur mes idées, assène la cheffe de l’UDC genevoise, mais pas sur mon physique. Ni que l’on attribue mon engagement politique à des déceptions amoureuses. C’est sexiste. Si l’on veut décourager les femmes de se lancer en politique, on ne s’y prendrait pas autrement. Je trouve surréaliste que Tamedia accepte de diffuser ce genre de propos», fulmine la politicienne, qui n’exclut pas de déposer une plainte, comme annoncé mardi soir sur le plateau de Léman Bleu.

Contactée, Claude-Inga Barbey n’a pas souhaité s’exprimer. «Ma chronique se suffit à elle-même, je n’ai pas envie d’entrer sur un terrain politique. Pour moi tout est dit», nous répond-elle toutefois par SMS.

Céline Amaudruz évoque «le deux poids, deux mesures» relatif à la couleur politique des femmes. «On n’imagine pas une telle vidéo sur Ada Marra ou Lisa Mazzone. Quand une femme de gauche est attaquée bassement, elle est défendue bien plus ardemment. Quand Yvan Perrin avait critiqué le physique d’une manifestante de la grève des femmes qui militait seins nus – un commentaire que je réprouve, d’ailleurs – il s’était pris une avalanche de réactions dans la figure. Je milite pour une égalité dans ce que l’on accepte et ce que l’on n’accepte pas concernant les femmes.»

Des «chemises moulantes»

Ce discours, cadrant pourtant avec celui des mouvements féministes, trouve étonnamment peu de relais chez les humoristes romands se présentant engagés pour l’égalité des sexes. «Je ne suis pas sûre de voir du sexisme, mais peut-être je manque d’éléments de contexte. Je ne trouve pas ça déplacé», estime l’humoriste genevoise Marina Rollman, quant aux amours malheureuses supposées de Céline Amaudruz comme cause de ses idées politiques. Marina Rollman estime que Céline Amaudruz «utilise sciemment son physique, qui rentre dans les canons de beauté classiques» dans son récent clip de campagne pour l’UDC, et que les références dans la vidéo de Claude-Inga Barbey ne viennent donc «pas de nulle part».

La «volonté» qu’affiche Céline Amaudruz de «mettre son physique en avant par des chemises moulantes» est aussi soulignée par Thomas Wiesel, qui se «demande si en tant que politicien on doit réagir à tout». Le stand-upeur ouvertement engagé à gauche et féministe juge-t-il la vidéo sexiste? «Pas plus que ne l’est l’humour en général, qui peut aussi se montrer raciste.» Aurait-il fait les mêmes gags? «Non. Je m’étais moqué de Céline Amaudruz sur le fait qu’elle s’était fait pincer ivre au volant et sur ses apparitions télévisées.»

Yann Lambiel, quant à lui, soutient qu’il ne peut s’agir de sexisme puisque «Claude-Inga Barbey est une femme». La teneur du propos change selon qui la formule, selon lui. «Ça aurait été malvenu qu’un homme se déguise avec perruque et faux seins, mais dans ce cas, je ne vois pas le problème. Moi aussi, je me suis souvent moquée du physique de l’ex-syndic de Lausanne Daniel Brélaz, ce n’est pas réservé aux femmes.»

Vincent Kucholl partage l’avis de Yann Lambiel: «Le fait que Céline Amaudruz soit jouée par une femme tempère beaucoup le propos», estime l’humoriste lausannois. Le clip de campagne de l’UDC est selon lui «une œuvre humoristique en soi» qui «suscite forcément la caricature». Par contre, pas de sexisme selon lui, bien qu’il trouve «les gros plans sur les fesses et les nénés pas indispensables». Ces derniers font pourtant référence à ceux contenus dans le teaser publicitaire de Céline Amaudruz. Il estime en outre que le fait de rebondir sur cette affaire est «assez opportuniste avant les élections, pour un parti qui ne place pas habituellement l’égalité homme femme en haut de sa liste de priorités».

La vidéo parodique de Claude-Inga Barbey:

La vidéo de campagne de Céline Amaudruz:

Créé: 19.09.2019, 18h22

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Berne: les poussins ne seront plus broyés mais gazés
Plus...