Passer au contenu principal

Il n’y aura pas de session spéciale sur l’affaire Maudet

La levée de l’immunité du conseiller d’État sera sans doute traitée par le Grand Conseil le 20 septembre.

Le socialiste Thomas Wenger estime «qu’il n’est plus tenable qu’il puisse rester à la tête du Département de la sécurité.
Le socialiste Thomas Wenger estime «qu’il n’est plus tenable qu’il puisse rester à la tête du Département de la sécurité.
PASCAL FRAUTSCHI

Même si le PLR est parvenu à déposer les signatures nécessaires à la tenue d’une session extraordinaire du Grand Conseil, celle-ci ne pourra se tenir. Selon «20 minutes», il manquerait une pièce essentielle, à savoir le rapport de la Commission législative, qui se réunissait vendredi en fin de journée et devait traiter de la demande de levée d’immunité de Pierre Maudet en rapport avec le voyage à Abu Dhabi.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.