«Selfies» et Facebook pour l’Eglise catholique

ReligionL’ECR lance une campagne de promotion sur les bus, affiches et réseaux sociaux. Le ton se veut plus jeune pour casser les préjugés.

Capture d'écrAn su selfie avec le pape Fran4ois publié sur la page Facebook de l'ECR

Capture d'écrAn su selfie avec le pape Fran4ois publié sur la page Facebook de l'ECR Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des selfies avec le pape François et l’ouverture d’un compte Facebook: l’Eglise catholique de Genève (ECR) veut casser les préjugés. Elle lance dès le 4 mai une campagne de promotion, la première depuis 2010, qui durera près d’un mois, à coup de plus de cent affiches, d’images sur les bus TPG, de minifilms diffusés sur les écrans des véhicules et d’annonces dans les journaux.

Le premier objectif de cette campagne n’est pas le recrutement, «nous ne voulons pas faire de prosélytisme! précise Guylaine Antille, porte-parole de l’ECR. Nous voulons annoncer des choses positives au nom de l’Eglise, briser les a priori, montrer qu’elle est proche des gens et qu’elle peut être moderne. Mais si la campagne peut motiver les adhésions, c’est tant mieux, surtout chez les plus jeunes. Car il est vrai que ceux qui fréquentent nos églises sont de plus en plus vieux.»

Pour séduire la jeunesse et se défaire de son image de vieille dame, l’ECR mise sur un selfie – autoportrait – du pape François avec des jeunes, qui habillera les bus. «La campagne est construite autour du thème de la rencontre, c’est ce que nous voulons favoriser!» L’ECR lancera même un jeu concours autour du selfie dès le 12 mai, sur sa page Facebook. Le but: envoyer un autoportrait qui représente un «moment incroyable avec l’Eglise», soit une belle rencontre ou un moment fort.

«Un virage à ne pas rater»

Et oui, l’ECR possède désormais son compte Facebook. L’Eglise protestante est déjà présente sur les réseaux sociaux depuis plusieurs années, pourquoi les catholiques ont-ils traîné? «C’est un virage que nous ne devions pas rater, même s’il est vrai que nous le prenons un peu en retard. Mais nous devions d’abord nous assurer que nous aurions les moyens de faire vivre cette page de manière pertinente», indique Guylaine Antille. Comment sera utilisé cet outil? «Nous y publierons l’agenda de l’Eglise, l’annonce d’événements. Ce sera aussi un moyen de réagir à l’actualité, d’interagir avec les Genevois, de toucher les jeunes et de constituer une communauté sur Internet.»

Le budget total de la campagne se monte à 300 000 fr., soit 2,5% du budget annuel de l’ECR. «C’est un investissement, pas seulement une dépense!» relève Guylaine Antille. En parallèle, l’ECR lance ce mois ses premières rencontres cinématographiques, du 27 au 31 mai au Grütli (lire notre édition du 14 avril).

Créé: 04.05.2015, 10h08

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.