Passer au contenu principal

De Sarcelles à Genève, l’incroyable parcours d’un «agent trouble» français

Fils d’immigré, ancien truand, Alexandre Djouhri s’est ouvert toutes les portes du pouvoir dans l’Hexagone. Un livre retrace son ascension dans la zone grise où se mélangent affaires et politique.

Alexandre Djouhri à Londres.
Alexandre Djouhri à Londres.
AFP

Le 24 mars 2015 au petit matin, une agitation inhabituelle dérange le paisible chemin du Mont-Blanc, dans la commune genevoise de Chêne-Bougeries. Une escouade de policiers suisses et français, accompagnés d’un juge anticorruption, se présente devant une discrète villa jaune citron. Son propriétaire, noiraud et maussade, leur ouvre vêtu d’une djellaba.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.