Les sapins de Noël squattent au pied des immeubles

VoirieLe ramassage des arbres prend du temps. Environ 30 tonnes devraient être collectées par la ville.

Les ménages se débarrassent traditionnellement de leur sapin de Noël après la fête des Rois.

Les ménages se débarrassent traditionnellement de leur sapin de Noël après la fête des Rois. Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après avoir trôné dans nos salons, les sapins de Noël tout secs occupent nos rues. «On est en plein pic, confirme Alain Bussard, chef de l’unité collecte des déchets à la Ville de Genève. D’ici à deux semaines, ce sera fini.» Les Genevois les plus pressés les avaient mis à la porte déjà entre Noël et Nouvel-An mais, comme le veut la tradition, de nombreux ménages s’en sont débarrassés après la fête des Rois, le 6 janvier.

Appeler la Voirie

L’Épiphanie tombait cette année la veille de la rentrée scolaire et de la reprise du travail pour beaucoup. Alors forcément, ces derniers jours, toujours plus d’arbres en fin de vie nous accueillent à l’entrée des immeubles. Et certains habitants s’impatientent de voir les conifères traîner là trop longtemps. «C’est drôle comme certaines personnes ont du plaisir à garder chez elle leur sapin durant un mois, mais ne supportent pas de le voir plus de vingt-quatre heures en bas», sourit Alain Bussard. Aucun site n’est dévolu à la collecte des sapins, à chaque commune son organisation.

En Ville de Genève, pour être ramassés, les arbres doivent être déposés entre 5 h et 6 h 30 du matin aux mêmes emplacements que les ordures ménagères. Dans les faits, le regroupement sauvage dans la rue domine. Deux camions de la Voirie sillonnent les rues les lundis, mardis, jeudis et vendredis.

Le site de la Ville ne précise toutefois pas que les lundis et jeudis, le ramassage a lieu uniquement sur la Rive droite, et les mardis et vendredis sur la Rive gauche. Ainsi, si vous déposez votre arbre le lundi à 7 h aux Pâquis, il restera là durant trois jours. «Pour optimiser le trajet des véhicules de la collecte des sapins, il est possible d’avertir la Voirie par téléphone quand des arbres sont laissés», rappelle Alain Bussard. Un comportement encore peu adopté; la Voirie ne reçoit que deux à trois appels par jour, au maximum.

Une semaine d’attente

À Vernier, les habitants des zones villas peuvent attendre jusqu’à une semaine, puisque le ramassage est organisé avec celui du compost, uniquement le mardi. Dans les zones d’immeubles, comme dans la cité du Lignon, il a lieu les mardis et jeudis matin. À Carouge, aucun jour précis de collecte n’est fixé. Un véhicule bridé à 45 km/h parcourt la ville. La ronde se répétera tant que des Nordmann desséchés seront visibles.

«On constate logiquement une densité d’arbres particulièrement importante au pied des grands immeubles, comme les six tours, explique Patrick Rico, chef du secteur transport et voirie pour la Ville de Carouge. Notre équipe s’occupe ensuite d’enlever le pied, les clous et les restes de décorations des arbres». Durant l’hiver 2017-2018, 7,32 tonnes de sapins de Noël avaient été ainsi ramassées. Que deviennent-ils ensuite? Si les années précédentes, les arbres étaient acheminés directement en camion à l’Espace de récupération cantonal de Châtillon, cette année, la Voirie carougeoise va d’abord les réduire elle-même en copeaux. Le but: maximiser le transport des camions, dans un souci écologique.

La Ville de Genève achemine, elle, les 30 tonnes de conifères relevés jusqu’à l’entreprise Serbeco, à Satigny, où ils seront triés et utilisés pour alimenter la chaufferie à bois de Laconnex. Ceux qui possèdent des résidus de décoration ou de neige artificielle servent de combustible dans la cimenterie d’Éclépens (VD). (TDG)

Créé: 09.01.2019, 14h00

Articles en relation

Quel sapin choisir pour un Noël plus écologique

Fêtes Devrions-nous choisir un sapin de Noël naturel ou artificiel? Notre classement des sapins les plus verts. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.