Sangliers rôtis, artisans et concerts pour célébrer l'Antiquité

EvénementPour sa deuxième édition, la Nuit antique propose aux Bastions une foule d’activités ludiques et érudites vendredi et samedi.

Les festivités 2015, à la promenade Saint-Antoine.

Les festivités 2015, à la promenade Saint-Antoine. Image: Pierre Abensur

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce vendredi et ce samedi, le parc des Bastions chaussera ses spartiates, revêtira sa plus belle toge et retournera au temps des Grecs et des Romains. Il accueillera en effet la deuxième édition de la Nuit antique avec sa foule d’activités tous publics destinées à faire découvrir les richesses de l’Antiquité, de la littérature à l’artisanat, de la gastronomie à la rhétorique.

L’événement est organisé par le Département des sciences de l’Antiquité de l’Université de Genève et l’Association pour la valorisation de l’Antiquité à Genève. «Notre ambition est de promouvoir l’Antiquité de façon ludique et interactive pour tous, explique Jean-Quentin Haefliger, l’un des organisateurs. Mais notre démarche est aussi scientifique, nous voulons montrer l’Antiquité de façon rigoureuse.» Au programme: un village antique prendra ses quartiers dans le parc et accueillera des artisans et leur savoir-faire. Des sangliers crépiteront sur leur broche, le vin et la bière à la sauce antique de fabrication artisanale couleront à flots, des guerriers se livreront bataille, un Vulcain battra le bronze, un artisan frappera la monnaie. A ajouter encore un atelier de démonstration d’estampes, des tours en chars romains et une «chaîne de l’écriture» qui retracera son histoire, des tablettes en argile mésopotamiennes aux textes latins.

Le temps antique se découvrira aussi à travers des conférences – dont une sur l’Antiquité au cinéma samedi –, des lectures en grec ancien et latin, des performances musicales, dont certaines avec des instruments anciens. «L’Egypte et la Mésopotamie, qui ont été peu mises en avant l’an passé, seront à l’honneur pour cette deuxième édition et feront notamment l’objet de conférences.» Une scène, l’Odéon, accueillera une pièce de théâtre, La naissance des dieux, le samedi ainsi qu’une composition des élèves en option grec du Collège de Candolle le vendredi soir. Ils ont préparé une pantomime d’épisodes de l’Odyssée et de l’Enéide, ainsi… qu’un rap en grec ancien! Enfin, une séance de rhétorique sera menée par des étudiants de l’Université.

«L’événement fait aussi la part belle aux enfants, précise Jean-Quentin Haefliger. Ils pourront s’initier à l’archéologie dans un bac de fouille, s’habiller à la mode grecque ou romaine ou participer à un jeu de piste. Et vendredi, 17 classes du primaire viendront découvrir le village antique et ses activités.» Le coorganisateur précise encore que pour la première fois, l’événement s’ouvre aux communes avoisinantes: une visite, «Sur les traces du centurion: Carouge la Romaine», aura lieu le vendredi, rendez-vous devant la mairie. Plus d’informations sur: www.nuitantique.ch

Créé: 14.04.2016, 07h18

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Quand reprendre le travail?
Plus...