«Ce sont des cols blancs hautement qualifiés qui vont trouver facilement un emploi! »

Merck SeronoLa ministre des Finances de la Ville de Genève avait déchaîné les passions l'automne dernier en remettant en cause la politique d'accueil des multinationales

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Interrogée ce matin, la conseillère administrative Sandrine Salerno déclare ne pas être à même de se prononcer sur un dossier qu’elle ne connaît pas. Pour autant, la socialiste ne se dit «moins inquiète que dans le cas de Novartis puisque les employé-e-s de Merck Serono sont principalement des cols blancs hautement qualifiés qui devraient, je l'espère sincèrement, pouvoir trouver un nouvel emploi plus facilement» (ndlr: Sandrine Salerno a souhaité modifier ses premiers propos qui auraient pu être mal interprétés hors contexte). Non sans ironie, la magistrate ajoute : «J’ai une pensée émue pour Bertarelli qui a su vendre sa société à temps».

A la fin de l'été 2011, la conseillère administrative en charge des Finances et du Logement avait mis le feu aux poudres dans le magazine municipal «Vivre à Genève» en pointant du doigt les multinationales: «Ces firmes s’implantent pour payer moins d’impôts mais aussi pour éviter d’être soumises aux régulations européennes plus drastiques que les nôtres. Résultat: Genève grandit et contribue à fragiliser l’économie mondiale. Beau résultat. »

Les propos de la magistrate de la Ville de Genève avaient été fraîchement accueillis par les milieux économiques et provoqué de nombreuses réactions au sein de la classe politique autour de la décroissance de Genève. «Pourquoi cracher dans la soupe, alors que cette soupe a plutôt été agréable et a bien servi les collectivités publiques?» avait répondu Blaise Matthey, directeur général de la Fédération des entreprises romandes.

Dans la foulée le parti socialiste a lancé avec succès deux initiatives populaires, dont une contre les allègements fiscaux accordées aux entreprises créatrices d'emplois.

Le PLR dénonce l'irresponsabilité du Parti socialiste

Premier parti à réagir officiellement le Parti libéral radical publie un communiqué dont le titre révèle que le débat sur la décroissance continue d'occuper les esprits. Sous le titre «Le Parti socialiste en rêvait, Merck Serono l’a fait !» Alain-Dominique Mauris fait part de la consternation du PLR: «C’est une tragédie pour ceux qui ont perdu leur emploi et une très mauvaise nouvelle pour l’équilibre économique du canton». Le président du PLR demande que «les autorités genevoises prennent toutes les mesures possibles pour atténuer le choc pour les employés et faire le maximum pour les aider à retrouver un emploi qui corresponde à leurs compétences. » Le PLR dénonce dans la foulée «les déclarations irresponsables du Parti socialiste qui n’hésite pas à souhaiter le départ des entreprises multinationales». Et de rappeler les propos de Sandrine Salerno de l'été dernier : « Attirer des multinationales, pour qui et pourquoi ? » « Visiblement, le PS ne se rend pas compte de l’effet désastreux des thèses qu’il avance», écrit encore le président du PLR.

Créé: 24.04.2012, 15h35

Articles en relation

Merck Serono ferme. «C'est un séisme pour Genève et pour la Suisse romande»

Économie La multinationale n'a pas réussi à remplacer la molécule qui avait fait la fortune de Serono. Quelque 1250 personnes perdent leur emploi ou seront forcées de migrer. Plus...

Le patron de Merck Serono: «Impossible de maintenir deux quartiers généraux en Europe»

Économie genevoise François Naef promet 30 millions aux employés licenciés qui voudraient se lancer dans le développement de molécules non stratégiques pour Merck Serono Plus...

Merck Serono: «Le plus gros licenciement collectif que Genève ait connu»

SÉCHERON Pour François Longchamp et les autorités genevoises, la fermeture de l'entreprise pharmaceutique est un véritable "séisme". Réactions Plus...

Le Calvinscope: les commerçants du quartier réagissent à la fermeture du site

Calvinscope Ce mardi 25 avril, Merck Serono a annoncé la suppression des 1250 emplois dans son antenne à Genève. Réactions à Sécheron Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La débâcle du PLR
Plus...