Passer au contenu principal

L'Autre Salon inhume son alter ego, le Salon de l'auto

La manifestation parodique et alternative a rendu un hommage funèbre et ironique à son inspirateur motorisé et moribond.

Les animateurs de l'Autre Salon font mine de sangloter après l'annulation du Salon de l'auto.
Les animateurs de l'Autre Salon font mine de sangloter après l'annulation du Salon de l'auto.
DR

Des faux sanglots, un faux prêtre et de vrais fous rires retenus de justesse. Tels ont été quelques-uns des ingrédients du dernier hommage rendu mardi matin, au seuil du cimetière des Rois, par les animateurs de l'Autre Salon, à l’intention du Salon de l'auto. D'inspiration écologique et burlesque, le premier singe depuis douze ans le second qui aurait dû voir sa 90e édition démarrer ce mardi à Palexpo, si elle n'avait été annulée vendredi, pour cause d'épidémie de coronavirus, sur ordre du Conseil fédéral.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.