Passer au contenu principal

Sandrine Salerno: «C’est complètement surréaliste»

L’élue revient sur le refus des militants du PS de permettre à Carole-Anne Kast et à elle-même de siéger au Grand Conseil

Genève le 15.06.2018, Promenade de la Treille, Sandrine Salerno (Conseillère administrative, Ville de Genève)
Genève le 15.06.2018, Promenade de la Treille, Sandrine Salerno (Conseillère administrative, Ville de Genève)
Georges Cabrera

Depuis mardi, elle était restée silencieuse. Ce soir-là, les militants du parti ont refusé pour trois voix à la conseillère administrative de la Ville Sandrine Salerno et à la présidente du parti et conseillère administrative d’Onex Carole-Anne Kast une dérogation pour siéger en même temps au Grand Conseil. Alors que Carole-Anne Kast a déjà fait part de sa «déception» quant à la décision de l’assemblée générale du PS, elle rompt à son tour le silence.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.