Saisie record: la police met la main sur près de 20 kilos de cocaïne

Quatre personnes ont été interpellées. La drogue saisie aurait pu se négocier pour 2 millions de francs sur le marché.

Photo prétexte.

Photo prétexte. Image: Laurent Giroud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est un fantastique coup de filet que vient de réussir la Brigade genevoise des stupéfiants, dans le cadre d’une procédure menée par le Ministère public. Le mois dernier, trois hommes et une femme, tous Albanais, ont été interpellés. Les investigations ont permis de mettre la main sur 19,585 kilos de cocaïne. Une saisie record.

Une dizaine de kilos de cette drogue, en provenance d’Amérique du Sud, avaient été saisis en avril 2011 à la douane de Mategnin (Meyrin). Et en 2009, la police avait mis fin à un vaste trafic portant finalement sur 30 kilos de coke. Mais cette fois, c’est près de 20 kilos d’un seul coup qui ont été découverts. Où et comment? Le procureur Olivier Lutz, en charge du dossier, distille les informations au compte-gouttes. «L’enquête est en cours, explique-t-il, je ne peux donc pas vous donner de précisions sur la suite.» L’ampleur de la saisie? «Elle est extrêmement importante», confirme-t-il. La provenance de la drogue? Trop tôt pour le dévoiler.

D’autres arrestations sont-elles à prévoir? «A ce stade de l’enquête, je ne peux rien vous dire», poursuit Olivier Lutz. On imagine néanmoins que le quatuor devait avoir des «relais», des complices, afin d’écouler cette drogue dont la pureté, elle aussi, appelle un «no comment» du procureur.

Selon nos informations, il s’agirait pourtant de cocaïne de très bonne qualité. A ce stade, un petit calcul s’impose: le gramme brut de coke, d’une pureté de 20% à 25% en général, se vend dans la rue à environ 100 francs. Même si la drogue saisie dans cette affaire n’excédait pas cette qualité très moyenne, elle pourrait donc facilement s’écouler pour un total avoisinant les 2 millions de francs! L’analyse du produit saisi permettra d’en savoir davantage.

Les trafiquants, âgés de 24 à 40 ans, ont été arrêtés le 18 janvier, après une enquête ouverte par le Ministère public en novembre 2016. Dans la rue, à leur domicile? Le procureur ne souhaite pas donner de précision. Reste que le quatuor était en possession de 1,25 kilo de coke.

Les inspecteurs de la Brigade des stupéfiants ne se sont pas pour autant arrêtés en si bon chemin. Leurs investigations, menées durant les trente-six heures suivant la quadruple arrestation, les ont menés jusqu’à un véhicule à Plan-les-Ouates. Très vite, les policiers y ont découvert 6,935 kilos de cocaïne. Et ce n’est pas fini. L’examen du même véhicule par des spécialistes du corps des gardes-frontière a permis de découvrir, dans une cache dissimulée dans les cloisons, quelque 11,4 kilos de drogue supplémentaires.

Créé: 11.02.2017, 18h40

Dossiers

Articles en relation

Deux dealers de cocaïne interpellés non loin de la place du Cirque

Fait divers Les deux hommes, âgés de 32 et 36 ans, qui ont reconnu s'adonner au trafic, ont été mis à disposition du Ministère public. Plus...

Comment les dealers de rue sont approvisionnés

Stupéfiants Un procès criminel ouvert à Lausanne de deux Nigériens livre une plongée dans les eaux troubles du trafic de cocaïne. Plus...

La police saisit 1,3 kg de cocaïne à Plainpalais

Fait divers Un homme a été arrêté qui a dit ne pas savoir ce qu'il transportait. Plus...

Plus de 26 kilos de marijuana saisis aux Eaux-Vives

Genève Les policiers ont également mis la main sur de la cocaïne et une importante somme d'argent en liquide. Plus...

Plus de 5,6 kilos de cocaïne saisis par la police

Genève Au terme de plusieurs mois d'enquête, un homme a été interpellé mardi. La drogue était cachée dans des valises. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Chinois exportent à nouveau
Plus...