Où s’asseoir dans les gares du CEVA

Mobilier urbainAucun banc à Chêne-Bourg mais des reposoirs bien cachés à Champel.

À la gare de Champel, il n’y a pas de bancs sur le quai, qui est trop étroit.

À la gare de Champel, il n’y a pas de bancs sur le quai, qui est trop étroit. Image: LAURENT GUIRAUD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Je voulais m’asseoir, mais il n’y a rien, ce n’est pas normal», dit une dame un peu perdue qui vient de rater son wagon en gare de Champel. Ce n’est pas tout à fait vrai. La confusion vient d’un petit secret bien gardé. Des bancs figurent bien à l’offre mobilière de la nouvelle station gigantesque du Léman Express. «Ils sont à l’intérieur, car le quai est trop étroit», souffle un indicateur chargé de la maintenance. Nichés sous les escaliers, trois bancs attendent effectivement les retardataires, les seniors, les femmes enceintes, les amoureux, les assoupis.

Chaque gare a son décompte à elle. Aux Eaux-Vives, les amateurs d’assises sont les mieux lotis. À Lancy-Pont-Rouge, ils le sont raisonnablement. À Lancy-Bachet, il faut chercher les bancs aux extrémités «pour assurer le plus d’espace possible pour les flux de voyageurs», précise Frédéric Revaz, porte-parole des CFF. À Chêne-Bourg, le néant… «Les quais y sont assez étroits, or nous avons des impératifs de sécurité, nos gares doivent être calibrées pour supporter les heures de pointe.»

L’Office fédéral des transports précise que le calcul de la largeur/distance par rapport à l’affluence se fait au moyen d’un outil spécialisé d’aide à la planification. La largeur minimale absolue doit être de 1,5 mètre. «La science des piétons est jeune, relève Florence Pictet, porte-parole du Département des transports. Les premières dispositions concernant la zone délimitée par la ligne de sécurité sur les quais datent de 2006 et 2012, et les méthodes de calcul n’ont été formalisées qu’en 2017.»

Certes, la fréquence est au quart d’heure, l’attente en station debout est donc supportable pour la population bien portante. Le fonctionnaire ajoute que le LEX est «encore en phase d’observation, on vient de mettre l’infrastructure en place, la situation n’est pas définitive. La sécurité prime sur le confort, mais il n’est pas exclu que des bancs supplémentaires soient installés.»

Créé: 23.01.2020, 06h52

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Quand reprendre le travail?
Plus...