La Rive droite s’enrichit d’un nouveau palace

Hôtellerie de luxeThe Woodrow fera revivre l’ancien Bellevue. Dans un immeuble acheté en 2013 pour 100 millions de francs.

Construit en 1901, l’immeuble était alors l’hôtel Bellevue.

Construit en 1901, l’immeuble était alors l’hôtel Bellevue. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans six mois, un nouvel hôtel de luxe, The Woodrow, devrait ouvrir ses portes au quai Wilson. En lieu et place d’un autre palace, le Bellevue, construit en 1901. Le nouvel établissement proposera 26 suites et un restaurant à l’enseigne du chef étoilé Joël Robuchon. Si les cuisiniers du célèbre Français seront aux fourneaux, c’est un autre citoyen de l’Hexagone, Christophe Aldunate, qui dirigera l’hôtel.

C’est en juillet 2013 que les Daniel, une famille d’origine libanaise ayant fait fortune aux États-Unis, décident de racheter l’immeuble aux joailliers Mouawad, par l’intermédiaire du groupe familial Crest, pour 98 millions de francs. Cette acquisition sera complétée par l’achat, pour plus de 8 millions de francs, du garage autrefois occupé, à la rue de l’Ancien-Port, par une société de location de limousines.

Ce palace prendra le deuxième prénom du président Thomas Woodrow Wilson, cheville ouvrière de la Société des Nations, créée à Genève en 1920. Sa façade néoclassique témoigne de la Belle Époque. Étroite dans ses coutures, Genève a explosé. Au début du XXe siècle, les nouveaux immeubles n’hésitaient pas à proclamer, pour attirer leurs locataires, qu’ils possédaient «eau, gaz et électricité à tous les étages»! Les voyageurs se sont peu à peu mués en touristes et ont affectionné les bords du lac. Construit par l’architecte François Durel, l’immeuble a été rénové avec soin, assurent les dirigeants de The Woodrow: les hommes de l’art ont donné une deuxième vie aux consoles sculpturales, aux bow-windows, aux balcons baignoires.

Le groupe Crest nourrit également d’autres ambitions. «The Woodrow est le premier établissement d’une nouvelle collection, indique Christophe Aldunate. Nous prévoyons d’ouvrir aussi des hôtels similaires à Londres, Paris et Milan.» À Genève, cet investisseur a également avalé puis renfloué les chocolats Stettler. Et il y a deux ans, c’est le confiseur Castrischer qui est définitivement passé sous le giron du groupe Crest.

Les Daniel ont aussi choisi d’investir dans d’autres activités: pétrole et gaz en Irak, mines d’émeraudes en Colombie, médias en ligne aux États-Unis, cinéma au Liban… L’homme fort du clan, Jamal Daniel, serait très attaché au canton. Il a étudié à l’Université de Genève avant de compléter ses études aux États-Unis et de se lancer dans le monde des affaires. Ces jours, Christophe Aldunate a également la lourde tâche de constituer ses équipes. «Nous avons besoin de 160 personnes», résume-t-il.

Créé: 03.12.2019, 09h03

Articles en relation

Les Genevois s’offrent la vie de palace

Hôtellerie Les grands hôtels ont dévoilé ce week-end leurs secrets au grand public. Visite au Kempinski. Plus...

Une montre Patek Philippe vendue 31 millions de francs aux enchères

Genève Cette montre de luxe mise aux enchères samedi à Genève établit un record. Le produit de la vente ira à la recherche médicale. Plus...

Ces Genevois se paient une nuit à bas prix dans les palaces

Reportage Rencontres au réveil avec les clients du cru qui ont testé des établissements de luxe du canton à l’occasion de la Nuit de l’hôtellerie. Plus...

Déplacement inédit de voitures de luxe au centre de Genève

Affaire Obiang Vidéo - Dix bolides ayant appartenu à un potentat africain doivent être mis aux enchères après avoir été séquestrés Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Conseil fédéral contre l'interdiction totale de la pub pour le tabac
Plus...