Passer au contenu principal

Que risque Pierre Maudet pénalement?

Les explications de Claude Nicati, ex-conseiller d’Etat neuchâtelois et ancien procureur général suppléant de la Confédération.

Claude Nicati, ex-conseiller d’Etat neuchâtelois et ancien procureur général suppléant de la Confédération.
Claude Nicati, ex-conseiller d’Etat neuchâtelois et ancien procureur général suppléant de la Confédération.
Keystone

Mise en prévention, acceptation d’un avantage: que signifient ces termes juridiques? Et que risque Pierre Maudet pénalement? Explications de Claude Nicati, ex-conseiller d’Etat neuchâtelois et ancien procureur général suppléant de la Confédération.

Le fait d’être mis en prévention offre en réalité des droits à la personne soupçonnée. «Lorsqu’une enquête est ouverte à l’encontre d’un individu, celui-ci a le droit de savoir ce qu’on lui reproche, sans que tout lui soit forcément détaillé. Mais une fois mis en prévention, le prévenu peut savoir ce dont on l’accuse exactement et être assisté d’un avocat. Il peut choisir de s’exprimer ou de se taire. Il n’est obligé ni de s’accuser, ni de collaborer.» En bref, si Pierre Maudet est prévenu, il aura le droit de se défendre (fournir des documents, citer des témoins...)

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.