Passer au contenu principal

Du rififi demeure autour du barreau routier de Montfleury

Jouissant d’un large appui politique, le projet routier fait des vagues sur le terrain.

Les jardins familiaux de Montfleury, photographiés ici en février 2014.
Les jardins familiaux de Montfleury, photographiés ici en février 2014.
Georges Cabrera

Tout n’est pas aplani sur le tracé du futur barreau routier de Montfleury. Alors que le Grand Conseil est prêt, au vu de la large majorité qui s’est manifestée en commission, à donner son blanc-seing à cet ouvrage qui doit relier l’autoroute de contournement à la zone industrielle de Meyrin et Satigny, des oppositions locales demeurent. Verniolane et députée suppléante au Grand Conseil, Christina Meissner tire la sonnette d’alarme: «Il reste des points en suspens, sans lien avec projet de loi soumis au parlement, mais connexes à l’infrastructure routière, signale la démocrate-chrétienne. Ils représentent pour le projet des risques non négligeables qui devraient inciter les acteurs impliqués à faire des efforts!»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.