Passer au contenu principal

Une révolution de palais se prépare dans les plus petites communes genevoises

Jusqu’à présent, le maire présidait aussi le Conseil municipal. Cette particularité devrait disparaître en 2020. Réactions.

Les maires des quatre communes concernées par le projet mis en consultation (de gauche à droite): Alain Hutin (Russin), Gérald Meylan (Gy), Hubert Dethurens (Laconnex) et Serge Broquard (Presinge). PHOTOS: MAURANE DI MATTEO/ESTER PAREDES/DR
Les maires des quatre communes concernées par le projet mis en consultation (de gauche à droite): Alain Hutin (Russin), Gérald Meylan (Gy), Hubert Dethurens (Laconnex) et Serge Broquard (Presinge). PHOTOS: MAURANE DI MATTEO/ESTER PAREDES/DR

Un grand changement se profile dans les toutes petites communes genevoises. C’est même une véritable révolution de palais qui les attend à l’horizon 2020. Dès la prochaine législature, en effet, les maires des communes de moins de 800 habitants ne devraient plus pouvoir cumuler les fonctions de président du Conseil municipal, comme ils le faisaient jusqu’à présent.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.