La résistance contre les abris PC s'organise

Logements en abri PCTroisième jour de mobilisation d’hier contre le transfert de requérants dans des abris souterrains. Un médiateur mandaté.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ils ont désormais un nom: Collectif d’occupation du Grütli. Ils continuent la mobilisation et s’organisent. Ce mercredi, après deux nuits passées au centre culturel du Grütli, les opposants au déménagement de requérants d’asile déboutés du foyer des Tattes vers des abris PC ont franchi plusieurs étapes. En voici les principales.

Quels buts, quelles solutions

Le collectif a rédigé un manifeste résumant ses revendications: annuler les transferts vers les bunkers; fermer les abris PC; mettre sur pied des conditions d’accueil et d’hébergement dignes et humaines pour les migrants.

Mercredi, le magistrat de tutelle de l’Hospice général (ci-après: Hospice) expliquait ne pas avoir d’autre solution que les abris PC (lire article ci-contre). Le problème est «un manque de volonté politique et pas de locaux», lui répond Pablo Cruchon de solidaritéS, donnant en exemple les nombreux bureaux vides à Genève et l’évacuation récente d’un squat aux Franchises.

Une contestation juridique

L’Hospice a-t-il le droit de transférer des personnes d’un lieu à un autre? Pour y répondre, un des requérants s’est tourné vers ses avocats, déjà mandatés lors de l’incendie du foyer des Tattes. «Nous avons fait opposition au transfert de notre client vers un abri PC et cette démarche a ensuite été reprise par d’autres (21 personnes au total, ndlr), explique Me Laila Batou, qui le défend avec Me Pierre Bayenet. Jusqu’au traitement de l’opposition, le transfert est suspendu et le foyer des Tattes reste son lieu de résidence. Cela permet de gagner du temps.»

En transférant des déboutés, l’Hospice estime pourtant être dans son bon droit. Son porte-parole, Bernard Manguin, rappelle que pour obtenir l’aide d’urgence (aide minimale assurée par la Constitution, ndlr.), ces personnes signent plusieurs documents dont un qui stipule: «Je prends note que je n’ai pas le droit de choisir un hébergement et que je dois accepter celui qui m’a été attribué.» Mais également un autre mentionnant que l’institution genevoise peut lui «rétribuer, en tout temps, une autre place d’hébergement».

Un compte à rebours de 72h

Toutes les septante-deux heures, et afin de ne pas être considérés comme «disparus», les requérants logés par l’Hospice doivent se présenter sur leur lieu de résidence. Ils peuvent également avertir les intendants d’une absence plus longue. S’ils ne le font pas, ils perdent le droit à un lit dans ces lieux. «Nous leur avons donc conseillé de se présenter au foyer des Tattes de façon à ne pas perdre leur place», poursuit Me Laila Batou.

Au foyer des Tattes et non pas dans l’abri PC où ils sont censés déménager. Ce qui a créé de nouveaux remous dans le foyer verniolan. «Le personnel ne comprenait pas que les oppositions suspendaient le transfert et refusait de nous donner une attestation, déplore une militante qui les accompagnait. Nous avons donc filmé leur démarche pour avoir un accusé de réception valable.»

Un médiateur à la rescousse

Par ailleurs, la Ville de Genève a mandaté un médiateur en la personne du conseiller national Vert Ueli Leuenberger, ancien président du Collectif de soutien aux sans-papiers de Genève. Ce dernier a commencé à prendre contact avec les différents acteurs afin de «trouver des solutions acceptables pour les deux camps». La Municipalité a également octroyé le droit au collectif de dormir au Grütli, une troisième nuit.

Créé: 17.06.2015, 19h41

Articles en relation

«Genève n’a plus de places d’hébergement»

Requérants en abri PC Magistrat de tutelle de l’Hospice, Mauro Poggia répond à ceux qui refusent que les requérants d’asile soient logés sous terre. Plus...

Loger des requérants? Et pourquoi pas à la caserne des Vernets

Asile Pour éviter de recourir à l’hébergement en abri PCi, l’Etat cherche des solutions. Plus...

Des habitants des Tattes ont dormi au Grütli

Asile Quelques requérants et des militants espèrent être accueillis par une paroisse protestante. Plus...

Requérants en abri PC: le débat s’ouvre et s’enlise

Asile La commission des affaires sociales préavise négativement la motion demandant à ne plus héberger des requérants d'asile Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Nobel de la paix au Premier Ministre éthiopien
Plus...